Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La remontée des prix se confirme

 -
Les producteurs allemands qui ont résisté à des prix sous les 260 €/1 000 l (lait à 38/32) depuis février, frôlant les 220 € en mai, commencent à retrouver le sourire. La hausse timide démarrée en juillet se confirme. La progression est plus sensible dans le Nord, où après 5 € grattés en juillet, les prix ont gagné 11 € en août pour atteindre 228,60 €/1 000 l de moyenne. La progression...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
82%

Vous avez parcouru 82% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Les producteurs allemands qui ont résisté à des prix sous les 260 €/1 000 l (lait à 38/32) depuis février, frôlant les 220 € en mai, commencent à retrouver le sourire. La hausse timide démarrée en juillet se confirme. La progression est plus sensible dans le Nord, où après 5 € grattés en juillet, les prix ont gagné 11 € en août pour atteindre 228,60 €/1 000 l de moyenne. La progression est du même ordre en août dans l'Est pour atteindre 224 €. Les laiteries du Sud qui fabriquent plutôt des PGC ont aussi relevé leur prix : + 7 € en août pour arriver à une moyenne de 244 €. Les sourires sont encore crispés.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités