Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Des sondes pour contrôler la température

réservé aux abonnés

 - -->
La start-up finlandaise Quanturi a lancé, en 2017, la sonde de température connectée Haytech. Placée au cœur des bottes de foin, elle permet de suivre en temps réel la température du fourrage stocké. La mesure est effectuée toutes les heures, transmise à une antenne relais et le système avertit l’agriculteur à travers une application dès qu’un risque d’incendie est détecté. Le...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
64%

Vous avez parcouru 64% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

La start-up finlandaise Quanturi a lancé, en 2017, la sonde de température connectée Haytech. Placée au cœur des bottes de foin, elle permet de suivre en temps réel la température du fourrage stocké. La mesure est effectuée toutes les heures, transmise à une antenne relais et le système avertit l’agriculteur à travers une application dès qu’un risque d’incendie est détecté. Le dispositif se compose d’un pack de 25 sondes à 590 €, auquel il faut ajouter un abonnement annuel. En un an, trois mille capteurs ont été vendus dans cinq pays, selon la société. Forte de ce succès, Quanturi vient de procéder à une levée de fonds de 1,5 million d’euros pour développer des capteurs adaptés à d’autres produits fermentescibles comme les céréales, le compost, les copeaux de bois, la tourbe…

Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités