Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les « Bel » dans un nouveau monde

réservé aux abonnés

Pas étonnant de retrouver Bel dans les tout meilleurs prix du lait mensuels en février. Et cela sera de même en mars, et probablement ce printemps. L’accord récent noué entre ce privé et son OP (700 exploitations), qui pèse 85 % de ses 400 Ml collectés, acte un prix de base moyen 2018 de 350 €/1 000 l (lait à 38/32). Il se décline en 345 € (hors froid) au premier trimestre...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Pas étonnant de retrouver Bel dans les tout meilleurs prix du lait mensuels en février. Et cela sera de même en mars, et probablement ce printemps. L’accord récent noué entre ce privé et son OP (700 exploitations), qui pèse 85 % de ses 400 Ml collectés, acte un prix de base moyen 2018 de 350 €/1 000 l (lait à 38/32). Il se décline en 345 € (hors froid) au premier trimestre, 335 € en avril-mai, 355 € en juin et 365 € au 4e trimestre… un nouveau monde.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités