Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Encéphalogramme quasi plat dans toutes les laiteries pour le prix du lait d’avril

réservé aux abonnés

 - -->
©
Les laiteries allemandes se seraient passé le mot qu’elles n’auraient pas fait mieux. Quasiment toutes ont reconduit, en avril, le prix de mars. D’après les premiers relevés, l’encéphalogramme reste donc désespérément plat avec les prix les plus hauts observés dans le sud du pays (316 €, lait à 38/32), suivis du nord (313,40 €), de l’ouest (310,60 €) et de l’est (300,30 ...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Les laiteries allemandes se seraient passé le mot qu’elles n’auraient pas fait mieux. Quasiment toutes ont reconduit, en avril, le prix de mars. D’après les premiers relevés, l’encéphalogramme reste donc désespérément plat avec les prix les plus hauts observés dans le sud du pays (316 €, lait à 38/32), suivis du nord (313,40 €), de l’ouest (310,60 €) et de l’est (300,30 €).

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités