Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les producteurs Eurial déçus

réservé aux abonnés

Les Bretons et Ligériens attendaient plutôt 342 €/1 000 l de prix de base, froid inclus, au troisième trimestre (ce qui aurait fait autour de 338 € en Normandie) pour rattraper le retard de leur prix moyen sur douze mois par rapport à leurs collègues. Ils sont payés 332,22 €. Leur prix moyen sur douze mois reste en queue de peloton dans les régions de notre observatoire où Eurial figure.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Les Bretons et Ligériens attendaient plutôt 342 €/1 000 l de prix de base, froid inclus, au troisième trimestre (ce qui aurait fait autour de 338 € en Normandie) pour rattraper le retard de leur prix moyen sur douze mois par rapport à leurs collègues. Ils sont payés 332,22 €. Leur prix moyen sur douze mois reste en queue de peloton dans les régions de notre observatoire où Eurial figure.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités