Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

LSDH : moins de ventes mais le prix tient

réservé aux abonnés

Seulement 18 jours ouvrés, cinq week-ends : mai n’a pas été favorable aux ventes du lait C’est qui le patron ?! chez LSDH. Pour autant, c’est quand même 27 % du lait qui a été payé sur la base CQLP ?! de 390 € (+ de 30 % en mars-avril). Les 73 % restants ont été payés sur la base de 327,53 €, auxquels s’ajoutent 14,85 ...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Seulement 18 jours ouvrés, cinq week-ends : mai n’a pas été favorable aux ventes du lait C’est qui le patron ?! chez LSDH. Pour autant, c’est quand même 27 % du lait qui a été payé sur la base CQLP ?! de 390 € (+ de 30 % en mars-avril). Les 73 % restants ont été payés sur la base de 327,53 €, auxquels s’ajoutent 14,85 € de prime non OGM. D’où le prix mensuel de 379 € à 42/33. En juin, fin de la saisonnalité négative du lait hors filière CQLP ?!, son prix de base passe à 342,14 €.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités