Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Saint-Père : la laiterie impose son prix

réservé aux abonnés

L’OP Saint-Père et la laiterie ne sont pas d’accord sur les prix de mai et juin. Les éleveurs devront donc se contenter d’un prix de base à 410 €, décision unilatérale de l’industriel. Le contrat-cadre signé entre les deux partenaires ne contient pas encore de formule de prix, ce qui complique parfois les discussions. Le prix du troisième trimestre reste à négocier.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

L’OP Saint-Père et la laiterie ne sont pas d’accord sur les prix de mai et juin. Les éleveurs devront donc se contenter d’un prix de base à 410 €, décision unilatérale de l’industriel. Le contrat-cadre signé entre les deux partenaires ne contient pas encore de formule de prix, ce qui complique parfois les discussions. Le prix du troisième trimestre reste à négocier.

Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités