Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La saisonnalité plombe le prix Sodiaal

réservé aux abonnés

Le classement de Sodiaal en bas de tableau sur avril est à replacer dans le contexte de l’effort réitéré auprès de ses sociétaires d’une avance de trésorerie, via une saisonnalité négative. Elle est de - 12 € dans l’Ouest, - 10 € dans l’Est, - 20 € dans la moitié sud. Il en sera de même en mai. D’après notre observatoire, sur les cinq premiers...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Le classement de Sodiaal en bas de tableau sur avril est à replacer dans le contexte de l’effort réitéré auprès de ses sociétaires d’une avance de trésorerie, via une saisonnalité négative. Elle est de - 12 € dans l’Ouest, - 10 € dans l’Est, - 20 € dans la moitié sud. Il en sera de même en mai. D’après notre observatoire, sur les cinq premiers mois de l’année, Sodiaal (avec 10 % de lait B mensuel) a payé dans l’Ouest 10 € de moins que Lactalis.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités