Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Douche froide à la Sill en mars

réservé aux abonnés

Première laiterie à afficher 400 €/1 000 l en janvier, la Sill rétropédale en mars. La formule de calcul donnait 422 €, mais ce sera 390 €. Un coup dur pour l’OP, qui ne comprend pas cette décision unilatérale et envisage de saisir le médiateur. La raison invoquée – la hausse des prix de l’énergie – ne convainc...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Première laiterie à afficher 400 €/1 000 l en janvier, la Sill rétropédale en mars. La formule de calcul donnait 422 €, mais ce sera 390 €. Un coup dur pour l’OP, qui ne comprend pas cette décision unilatérale et envisage de saisir le médiateur. La raison invoquée – la hausse des prix de l’énergie  ne convainc pas. L’OP y voit plutôt un alignement sur la concurrence.

Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités