Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les CCI à partir du lait de tank

réservé aux abonnés

Le groupe Seenergi(1) lance une innovation importante : le pilotage des numérations cellulaires individuelles (CCI) des vaches à partir d’un seul échantillon du lait de tank. Ce progrès, nous le devons à la génomique. À partir du génotypage de chaque vache, on retrouve sa proportion d’ADN dans le lait de tank. Et connaissant sa part de production dans la cuve, on en déduit son CCI. Cette technologie brevetée a...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Le groupe Seenergi(1) lance une innovation importante : le pilotage des numérations cellulaires individuelles (CCI) des vaches à partir d’un seul échantillon du lait de tank. Ce progrès, nous le devons à la génomique. À partir du génotypage de chaque vache, on retrouve sa proportion d’ADN dans le lait de tank. Et connaissant sa part de production dans la cuve, on en déduit son CCI. Cette technologie brevetée a été mise au point par l’université de Liège (Belgique). Elle assure une très bonne prédiction, aussi fiable que la méthode classique, mais sans besoin de prélèvements individuels.

L’offre de Seenergi, appelée GénoCellules, est de 24 analyses par an espacées selon le choix de l’éleveur. Par exemple, si son résultat interprofessionnel l’alerte de quelque chose, il pourra réagir très vite en envoyant un échantillon à l’analyse. Avec le prélèvement, envoyé par la Poste, il informe le laboratoire, via une plateforme web, de la quantité de lait dans le tank du nombre de vaches et de celles qui n’ont pas été traites. Il faut renseigner aussi les productions individuelles. Cela se fera à partir des résultats réels des compteurs ou par une estimation, proposée en fonction du stade et du rang de lactation. Le préalable reste bien sûr le génotypage de toutes les vaches. Mais ce monitoring plus fréquent des cellules permettra à l’éleveur de mieux anticiper ce critère sanitaire.

Service disponible pour tous

Seenergi propose deux formules de GénoCellules : 24 analyses de lait de tank et l’indexation des génisses de renouvellement, ou 18 analyses et l’indexation mais complétées de 6 contrôles de performances. Avec ce GénoCellules Prémium, l’éleveur conserve les informations individuelles (statut de gestation, détection de l’acétonémie, etc.). Seenergi a l’ambition de proposer ce service au plus grand nombre d’éleveurs et de partenaires.

Dominique Grémy

(1) Seenergi rassemble quatre entreprises de conseil (Normandie-Pays de la Loire) et la coopérative Origenplus.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités