Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Du photovoltaïque connecté au tank

réservé aux abonnés

 - -->
©
Aujourd’hui, la majorité des tanks à lait sont à détente directe : le lait est refroidi par contact avec l’évaporateur. Un système qui conduit à des pics de consommation électrique le matin et le soir. Fullwood Packo possède depuis longtemps une solution avec ses tanks à refroidissement par eau glacée qui dorénavant peuvent être alimentés par de l’énergie photovoltaï...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
36%

Vous avez parcouru 36% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Aujourd’hui, la majorité des tanks à lait sont à détente directe : le lait est refroidi par contact avec l’évaporateur. Un système qui conduit à des pics de consommation électrique le matin et le soir. Fullwood Packo possède depuis longtemps une solution avec ses tanks à refroidissement par eau glacée qui dorénavant peuvent être alimentés par de l’énergie photovoltaïque (ou tout autre type d’énergie renouvelable : éolien, méthanisation…). En effet, l’eau glacée permet un stockage intelligent de l’énergie. Ainsi, le tank est couplé à une banque de glace. Elle fabrique une réserve qui permet de fournir une grande quantité d’eau glacée à 0,1°C qui servira à refroidir le lait du tank en continu par circulation d’eau. Ce mode de refroidissement est plus rapide qu’un système à détente directe et surtout il n’y a aucun risque de gel pour préserver la qualité du lait. En cas d’absence d’énergie renouvelable, la réserve de glace peut être reconstituée pendant les heures creuses du réseau, évitant les pics de consommation électrique. Dans ce concept, le tank à eau glacée est couplé à des panneaux photovoltaïques et à une box (Enerfox) de gestion de l’énergie. Ainsi, la consommation électrique du tank peut être divisée par quatre en été et a minima par deux en moyenne sur l’année. Soit une économie de 20 % sur la facture d’électricité de l’ensemble de l’exploitation.

Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités