Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Dossier. Redonnez de la liberté à vos vaches en quelques réglages

réservé aux abonnés

 -
c.hue

L’Institut de l’élevage publie dans nos colonnes les nouvelles valeurs de réglages de logettes. Elles prennent mieux en compte les mouvements de lever et de coucher.

Le confort des logettes est un point crucial de la bonne santé des vaches. Un arrêtoir au sol et une barre au garrot mal positionnés, un dégagement à l’avant insuffisant, un couchage abrasif ou pas assez profond, etc. sont à l’origine de dépilations, d’altérations et de problèmes de pattes.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Le confort des logettes est un point crucial de la bonne santé des vaches. Un arrêtoir au sol et une barre au garrot mal positionnés, un dégagement à l’avant insuffisant, un couchage abrasif ou pas assez profond, etc. sont à l’origine de dépilations, d’altérations et de problèmes de pattes.

L’animal fréquente moins la logette, préfère rester « perché ». Sur vingt-quatre heures, il ne reste pas couché les douze à quatorze heures qui lui sont nécessaires pour se reposer et ruminer (de cinq à dix heures). À partir de l’observation de 2 500 vaches holsteins et montbéliardes et de la mesure de leurs logettes, faites en 2011, l’équipe Caraibe de l’UMR Herbivores (Inrae et VetAgro Sup de Lyon) met en évidence les zones altérées et sales.

Elle pointe que, dans la moitié des 131 élevages dans lesquels l’étude a été réalisée, seulement deux des dix recommandations internationales sur le réglage des logettes sont respectées. Les résultats ont été publiés récemment, accompagnés de propositions de nouveaux réglages, avec un angle bien-être animal fort.

Ce dossier les croise avec les toutes nouvelles valeurs de réglages de l’Institut de l’élevage (Idele) établies à partir des observations terrain et de l’expérience des conseillers en bâtiments. Dans les deux cas, elles prennent mieux en compte les mouvements de coucher et de lever des vaches dans les logettes.

Comment les appliquer sur des logettes anciennes de dix ou quinze ans ? Comment faire les bons réglages à la mise en service d’une stabulation laitière ? Les logettes souples peuvent-elles être un plus pour le confort­ des laitières ? L’EARL Jarrafoux, les Gaec Caroux et de La Montagne apportent leurs réponses.

Dossier réalisé par Claire Hue
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités