Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

AU-DELÀ DE L'ISU, DÉCHIFFRER LE PEDIGREE

LA RÉVOLUTION GÉNOMIQUE MULTIPLIE LE NOMBRE de taureaux utilisables et la vitesse à laquelle ils passent dans les bonbonnes d'azote liquide. D'où l'intérêt dans la multitude de géniteurs offerts en ce début de campagne d'IA, d'identifier ceux à côté desquels il ne faut pas passer et qui ne sont pas forcément dans le top Isu. D'abord parce que les caractères indexés se multiplient : difficile donc de trouver...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

LA RÉVOLUTION GÉNOMIQUE MULTIPLIE LE NOMBRE de taureaux utilisables et la vitesse à laquelle ils passent dans les bonbonnes d'azote liquide. D'où l'intérêt dans la multitude de géniteurs offerts en ce début de campagne d'IA, d'identifier ceux à côté desquels il ne faut pas passer et qui ne sont pas forcément dans le top Isu. D'abord parce que les caractères indexés se multiplient : difficile donc de trouver le taureau complet. D'où la logique d'offres des entreprises de sélection par profil. Ensuite parce que, selon les priorités d'un élevage, mieux vaut peut-être travailler avec un taureau loin du top 10 ou 20. Gare donc à ne pas se laisser éblouir par les seuls taureaux à plus de 180 d'Isu en prim'holstein, 150 en montbéliarde ou 160 en normande. Certes, la génomique offre plus de taureaux avec de forts potentiels sur le papier. Mais il s'agit de jeunes pedigrees qui devront confirmer. En outre, quel intérêt y a-t-il à se laisser aveugler par un Isu record si, dans trois ans, on s'arrache les cheveux pour accoupler sa fille à cause du taux de parenté ? C'est pour cela que nos pages sont organisées par lignée. La variabilité génétique ne se joue pas seulement à l'échelle d'un schéma de sélection. Chaque éleveur peut agir en s'intéressant à l'origine des taureaux qu'il choisit ou que son inséminateur lui propose. C'est dans son intérêt et celui de la race.

DOSSIER RÉALISÉ PAR LA RÉDACTION.
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités