Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

UNE NOUVELLE GÉNÉRATION D'OUTILS

 -
© JEAN-CLAUDE GRELIER
AFIN D'AMÉLIORER LES PERFORMANCES TECHNICO-ÉCONOMIQUES de leurs ateliers et gagner en productivité du travail, les éleveurs sont de plus en plus demandeurs d'outils d'aide à la gestion de troupeaux. Lély a développé un logiciel qui calcule l'apport de concentrés dans son robot, non plus en fonction d'un optimum de production mais d'efficacité alimentaire. DeLaval commercialise un minilaboratoire à la ferme, qui fournit quatre...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
39%

Vous avez parcouru 39% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

AFIN D'AMÉLIORER LES PERFORMANCES TECHNICO-ÉCONOMIQUES de leurs ateliers et gagner en productivité du travail, les éleveurs sont de plus en plus demandeurs d'outils d'aide à la gestion de troupeaux. Lély a développé un logiciel qui calcule l'apport de concentrés dans son robot, non plus en fonction d'un optimum de production mais d'efficacité alimentaire. DeLaval commercialise un minilaboratoire à la ferme, qui fournit quatre critères fiables et précis à partir d'analyses de lait. Face à l'explosion du nombre de données, les contrôles laitiers tentent de suivre le mouvement. Clasel va lancer une interface disponible via internet afin de valoriser quotidiennement un ensemble d'informations. Grâce à un accord avec France Génétique Elevage, les fabricants de logiciels privés peuvent désormais récupérer automatiquement les résultats des contrôles laitiers, des CIA… pour alimenter leurs outils. Demain, un nombre de données supplémentaires va être proposé grâce aux analyseurs par spectrométrie moyen infrarouge. Le programme PhénoFinlait vise à agir sur l'alimentation et la génétique afin de maîtriser les acides gras et les protéines dans le lait. Le programme Optimir a pour ambition de prédire l'état physiologique des vaches à partir du lait.

NICOLAS LOUIS
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités