Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

EZOZO OSEZ BRISTOL ET ALIBABA JB POUR LA VARIABILITÉ

 -
Bahrein, un Osmium plus facile à placer qu'Asoka - Avec son origine maternelle Nikklas (Electro/Boulogne), Barhein est un Osmium un peu plus facile à utiliser qu'Asoka né sur une Gardian. Ses filles montrent des mensurations de corps (115) très complètes et bien proportionnées. Elles sont plutôt grandes (105), profondes (109/107), puissantes dans l'avant-main (118 en largeur de poitrine) et dotées d'une bonne couverture musculaire (107). Les bassins (112) sont longs (110) et assez larges aux trochanters (116), mais à tendance inclinée (83). Bahrein devra être ciblé sur des supports avec des membres sans défaut (94) et des mamelles (98) ne péchant ni en attache avant (81), ni sur le support (88) et l'écart avant (83). Attention enfin à le réserver à des vaches adultes, pas à des génisses (85 en facilité de naissance).

Il y a dans les petits-fils d'Ezozo, autres que les Masolino, quelques géniteurs qui méritent de ne pas être oubliés, même s'ils ne caracolent pas en tête du top Isu.

CEUX QUI PRÉPARENT L'AVENIR en se préoccupant aussi de la variabilité dans leur troupeau se réjouiront de la trouver parmi les petits-fils d'Ezozo, autres que ceux issus de Masolino. Certes, il faut les chercher un peu loin du top Isu, mais le jeu en vaut la chandelle. À 130 d'Isu, Alibaba JB, un Prélude JB sorti par Jura-Bétail, né sur une Mistoufl on/Unau, n'a pas que son originalité génétique comme argument. Elle lui...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

CEUX QUI PRÉPARENT L'AVENIR en se préoccupant aussi de la variabilité dans leur troupeau se réjouiront de la trouver parmi les petits-fils d'Ezozo, autres que ceux issus de Masolino. Certes, il faut les chercher un peu loin du top Isu, mais le jeu en vaut la chandelle. À 130 d'Isu, Alibaba JB, un Prélude JB sorti par Jura-Bétail, né sur une Mistoufl on/Unau, n'a pas que son originalité génétique comme argument. Elle lui vaut un coefficient de parenté de 4,7, parmi les plus bas de la nouvelle génération. Alibaba offre un potentiel de production bien plus élevé que celui de son père (- 96 kg). Il pointe à 955 kg mais avec des taux négatifs, surtout le TB (TP/TB : - 0,6/- 4,4). Alibaba laisse aussi une descendance idéalement dimensionnée dans le corps (123). Ses filles sont très grandes (125), très profondes (123/119) et larges de poitrine (110). Dommage que l'aptitude viande leur fasse défaut (94). Les bassins (116) sont bien dimensionnés, longs (123) et larges aux trochanters (113). Les mamelles (106) manquent d'attache avant (93) et d'équilibre (94), mais la solidité des attaches arrière est là (109/120) et le support bien marqué (120). Les trayons (93) apparaissent de taille normale (97), mais bien assez forts (122). Veillez aussi dans les supports retenus pour Alibaba à son défaut dans les fonctionnels qui explique son classement Isu. Il n'est qu'à - 0,5 en santé de la mamelle, héritage de Prélude (- 0,7), et à - 0,4 en reproduction.

LES MICMAC ET CONSORTS OU LES REDON, TOUTES DÉSIGNÉES POUR BRISTOL JB

Autre petit-fils d'Ezozo méritant de ne pas être oublié, même s'il ne caracole pas en tête du top racial : Bristol JB. Cet Oran JB à 137 d'Isu, né sur une Jorquin/Haiku, sera aussi assez facile à placer côté consanguinité (4,6 en taux de parenté femelles). Là encore, il y a d'autres atouts. Il jouit d'un bon potentiel de production (700 kg), associé à des taux très bien orientés (TP/TB : 0,7/0,8). Hormis la taille plutôt petite (91) et le développement du pis un peu trop prononcé (88), les filles de Bristol sont très régulières en morphologie (103) et plutôt bien orientées, mais sans atouts transcendants. Seuls les postes trayons (107) et valeur bouchère (108) sortent du lot. Héritage direct d'Oran JB et, dans une moindre mesure, de Jorquin, Bristol JB peine lourdement en santé de la mamelle (- 1,6), d'où son modeste 137 d'Isu. Mais l'index reproduction (0,9) et longévité (1,8) sont très bons. Il y a dans les femelles à accoupler des supports tout désignés pour ce profil d'index fonctionnels : les Micmac (qui manquent aussi de TP et d'aptitude viande) et consorts ou les Redon. Dans la série des tout jeunes pedigrees vite mis en marché, stratégie choisie par Jura- Bétail, notez la présence au catalogue jurassien de Genepi JB à 146 d'Isu. Ce petit-fils d'Oran JB par Vibrato JB, né sur une Redon/Nikos, ne sera pas aussi facile à utiliser qu'un Bristol (5,7 en coefficient de parenté). C'est un taureau à TP (1,1) et potentiel lait corrects (453 kg), à l'instar de son origine maternelle Redon. Comme lui, il est aussi intéressant pour améliorer la santé de la mamelle (0,7). Exception faite d'un bassin (97) manquant un peu d'envergure, les filles à naître de ce 100 % génomique devraient être assez complètes en morphologie (112). Point fort de Genepi JB : la mamelle (113) sans faille.

UN NOUVEL OSMIUM ET UN OCTAVE JB À UMOTEST, UN PERNAN À JURA-BÉTAIL

Par sa mère, une Nikklas, Bahrein à 138 d'Isu sera plus aisé à utiliser qu'Asoka, le premier Osmium sorti par Umotest. Il laisse une descendance surtout bien proportionnée dans le corps (115), avec de la musculature (107) et des bassins bien dimensionnés (112). Séduisant aussi, son 1 en cellules. Mais il faudra lui trouver des supports pour ses défauts de mamelle (98) et d'aplombs (94).

Il y a aussi dans les catalogues 2012 un Pernan remis en course, Bronze JB à 131 d'Isu. Baltimor, à 154 d'Isu, ne le sera pas en raison de son stock de doses très limité. Bronze JB marque en TP (1,3) et laisse une morphologie sans trous (112). Ses filles sont harmonieuses dans le corps (111), larges de poitrine (105) avec de la couverture musculaire (105). Les bassins sont réguliers (105). Pour les pis (106), gare à l'équilibre (88). Mais au-delà, prudence surtout sur la santé mamelle (- 0,8). Incontournable enfin pour travailler la reproduction (1,1), un Octave JB à 136 d'Isu, Boy Scout.

DES URBANISTE COPIES CONFORMES DE LEUR PÈRE
Mère de Ficastone, une Oxbow/ Nikos du Gaec élevage Chappaz- Vuaillat, dans l'Ain. Ficastone est l'Urbaniste le plus marquant en TP (1,9).

MASOLINO

LES CINQ NOUVEAUX JEUNES URBANISTE disponibles entre les « Génumo Profil », d'Umotest et les « JB Junior » de Jura-Bétail ne peuvent pas renier leur père. Comme lui, ils impriment avec force la morphologie et plus ou moins le TP. Cela avec des niveaux laitiers élevés pour les uns, plus moyens pour les autres. Seule différence intéressante avec Urbaniste, ils sont tous d'être bien orientés en santé mamelle.

À 165 d'Isu, ex aequo avec Valfin JB et Ghana JB à la première place du top racial, Faucigny ne passe pas inaperçu. Premier des trois fils d'Urbaniste proposé par Umotest dans ses « Privilège », il n'est pas le plus laitier (443 kg). Mais il est de ceux qui marquent le mieux le TP (1,1). Il devrait être aussi celui qui laissera la meilleure morphologie à ses filles (122). Le profil est complet : 112 en corps avec une largeur de poitrine normale (101), pas de carence en aptitude viande (97), 106 en bassin, 114 en aplombs, 120 en mamelle avec un 131 en équilibre et cinq postes sur huit supérieurs à 112. Si Faucigny est à 165 points d'Isu, c'est aussi qu'il est le plus complet pour travailler les fonctionnels : 1,5 en santé mamelle, 0,4 en reproduction et 1,9 en longévité. Reste à lui trouver un support peu apparenté… une partie de plaisir en perspective avec son montage maternel peu original : Redon/ Micmac (6,1 en coefficient de parenté). Les deux autres Urbaniste d'Umotest seront un peu moins délicats à placer dans les plannings d'accouplement. Surtout Felindra, né sur une Piombo/Linou (5,2 en coefficient de parenté). À 153 d'Isu, il est le plus laitier (1 062 kg) sans nuire au TP (0,4). Mamelle (118) et aplombs (115) sont du même acabit que Faucigny. Petits défauts en aptitude bouchère (93), profondeur de poitrine (94) et largeur aux hanches (93)

À 160 d'Isu, Ficastone, né sur une Oxbow/Nikos (5,6 en coefficient de parenté) est celui qui marque le plus le TP à 1,9, remarquable vu son potentiel laitier (834 kg). Et toujours la même morphologie sans faille : 113 en aplombs et 119 en mamelle. On pourrait juste lui souhaiter une meilleure couverture musculaire (92).

BEAUCOUP DE POTENTIEL LAIT ET DE TP POUR GRANIT JB, COMME FICASTONE

Des deux nouveaux Urbaniste jurassiens qui viennent renforcer ou remplacer ceux proposés l'an dernier, on retiendra que Granit JB, comme Ficastone, conjugue beaucoup de potentiel de production (948 kg) et de TP (1,1). Mais né sur une Plumitif/ Natif JB, il ne sera pas plus aisé à utiliser (5,7 en coefficient de parenté). À 150 d'Isu, il dispose lui aussi d'une morphologie très attractive (114) sans défaut. Solidité des membres (111) et qualités sans faille des mamelles (114) sont toujours là.

À 154 d'Isu, Fracas JB, né sur une Micmac/Faucon, est dans le même profil de production plus moyen (459 kg) que Faucigny, mais moins marquant en TP (- 0,4). Rien à dire là encore sur sa morphologie (117) remarquable, sinon son manque de valeur bouchère (88).

Pleines soeur de Faucigny, au Gaec des Tilleuls dans le Rhône. Il est le meilleur des Urbaniste à 165 d'Isu, proposé avec index officiels détaillés par Umotest dans sa gamme « Génumo Privilège ». © © GIORGIO SOLDI
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités