Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Dossier. À quoi ressembleront-ils ?

réservé aux abonnés

 - -->
Les robots ont déjà investi le maraîchage, les vignes et les vergers. Prochaine étape : les parcelles de grandes cultures et les prairies. © Photos : Denis Lehé

Robots bardés de capteurs, nouvelles sources d’énergie, intelligence artificielle… Les technologies évoluent et le monde agricole se les approprie. Voici un tour d’horizon des innovations qui deviendront peut-être courantes chez les éleveurs d’ici cinq à dix ans.

Mardi 6 mai 2031, 8 h 35. Ferme de l’Anticipation : « Frédéric finit de déposer les sacs de semences à l’arrière de son utilitaire, puis s’installe sur le siège conducteur. En deux clics, il sélectionne sur l’écran la destination : parcelle du Grand Bois. Le véhicule électrique démarre et s’engage sur la route communale. L’éleveur se...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Mardi 6 mai 2031, 8 h 35. Ferme de l’Anticipation : « Frédéric finit de déposer les sacs de semences à l’arrière de son utilitaire, puis s’installe sur le siège conducteur. En deux clics, il sélectionne sur l’écran la destination : parcelle du Grand Bois. Le véhicule électrique démarre et s’engage sur la route communale. L’éleveur se félicite une nouvelle fois d’avoir choisi une voiture autonome qui se repère toute seule sur les chemins. Libéré de la conduite, il profite du trajet pour consulter les dernières alertes sur son smartphone. Dans la stabulation, les caméras ont détecté un retour en chaleur. Frédéric valide l’envoi d’un message au centre d’insémination. Le serveur analysant les images du troupeau estime qu’une autre vache présente des pro­blèmes de boiterie. Elle sera automatique­ment dirigée dans le box de parage, après son pro­chain passage au robot, et Frédéric passera la voir en fin de matinée. La voiture est déjà arrivée sur la parcelle. Le petit robot de semis est là, en attente du ravitaillement. Grâce à sa batterie rechargée par ses panneaux solaires, il a travaillé toute la nuit et le chantier a bien avancé.

« L’engin va faucher les 10 ha d’herbe tout seul »

Dans la prairie d’à côté, le salarié de la Cuma vient de déposer le gros tracteur autonome acheté l’hiver dernier. Le choix d’un matériel de tête fonctionnant au gaz produit par leur unité de méthanisation a permis au groupe d’éleveurs de s’affranchir des problèmes d’approvisionnement en GNR, récurrents depuis quelques années. L’engin va faucher tout seul les dix hectares d’herbe qui seront ensilés demain… »

Ce récit vous semble tout droit sorti d’un livre de science-fiction ? Pourtant, la majorité des technologies évoquées existent déjà, prototypes pour certaines, en phase de première commercialisation pour d’autres. Le développement de nouveaux capteurs, de robots et de l’intelligence artificielle modifie déjà les pratiques. Si vous vous demandez à quoi ressembleront vos équipements et votre matériel, dans cinq ou dix ans, alors vite, consultez notre dossier.

Dossier réalisé par denis Lehé
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités