Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Dossier. BOLTON LE MEILLEUR EST PEUT-ÊTRE À VENIR

 -
Classy - Proposé par Gènes Diffusion, ce taureau est, pour le moment, le plus équilibré de la série. À 163 points d'Isu et une soixantaine de filles, c'est un laitier correct en morphologie et dans les fonctionnels

Certains fils de cette star des schémas de sélection voient arriver leurs premières filles. Mais beaucoup sont toujours indexés sans descendance et les meilleurs ne sont pas encore mis en service.

CE TAUREAU AMÉRICAIN S'EST IMPOSÉ PARTOUT en raison de ses nombreux atouts en lait et en morphologie. Interbull lui accorde 171 points d'Isu alors qu'il compte plus de 40 000 filles. Si le potentiel laitier reste très élevé à 1 833 kg, les taux ne suivent pas. Une faiblesse souvent transmise. La mamelle supporte sans problème cette productivité avec des attaches très solides, un ligament efficace (1,2) et un faible volume (2,3). Bolton...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

CE TAUREAU AMÉRICAIN S'EST IMPOSÉ PARTOUT en raison de ses nombreux atouts en lait et en morphologie. Interbull lui accorde 171 points d'Isu alors qu'il compte plus de 40 000 filles. Si le potentiel laitier reste très élevé à 1 833 kg, les taux ne suivent pas. Une faiblesse souvent transmise. La mamelle supporte sans problème cette productivité avec des attaches très solides, un ligament efficace (1,2) et un faible volume (2,3). Bolton apporte également de la taille mais ses filles sont assez étroites et manquent d'état corporel (- 0,9). Enfin, si la résistance aux mammites est correcte, la fertilité est négative. Signalons aussi que Bolton est porteur du gène Brachyspina. Ses fils sont légion dans tous les catalogues internationaux et l'on peut regretter que d'autres stars très utilisées, telles O-Man et Shottle, se retrouvent souvent dans les pedigrees. Les premiers fils de Bolton sont sortis en France l'an dernier avec des index génomiques. La prise en compte des premières filles permet dans l'ensemble une bonne confirmation.

Avec 166 d'Isu, Climb Isy prend la tête du classement de cette fratrie chez les taureaux confirmés. Son utilisation est rendue délicate par une traite lente (- 1,6), un index qui s'est dégradé avec l'arrivée de ses filles. Et il aggrave le défaut du père dans les taux. Il doit son positionnement élevé à un très fort potentiel laitier mais il n'est pas sûr que la mamelle résiste. En outre, Climb Isy, qu'Amélis a déjà utilisé comme père à taureaux, est lui aussi porteur du gène Brachyspina.

À 163 points d'Isu, Classy apparaît comme le plus équilibré de la série. Certes, le potentiel laitier est plus modéré que celui du père, mais les taux sont moins pénalisants. La mamelle est bonne à 2 et la largeur de poitrine est bien améliorée à 1,5. Ce taureau de Gènes Diffusion est bien noté dans les fonctionnels. Le grand-père O-Man a sans doute pesé dans l'index reproduction à 0,4. Amélis propose un autre fils de Bolton, Hefty, à 176 points d'Isu. Ce taureau, né aux États-Unis et très laitier, égale son père en morphologie.

Dommage que l'index TP soit négatif. Et surtout, les notes de reproduction ne sont pas encore connues.

Avec Calva Isy, Amélis propose un autre fils de cette lignée qui compte 29 filles dans son index. Là aussi, l'influence d'OMan a permis de faire remonter l'index reproduction à 0,4. La santé de la mamelle n'est que commune, mais la traite est rapide (1,2). La production est intéressante, aussi bien en volume qu'en taux. Moins exceptionnelles que celles du père, les qualités morphologiques sont de bon niveau.

DÉJA DES PETITS-FILS

Parmi les taureaux mis en service sans descendance, c'est Dunhill qui prend la tête avec 183 d'Isu. Lui aussi rattrape le défaut en reproduction grâce à son grand-père O-Man. L'accouplement a permis en outre de redresser les taux, tout en conservant le lait. La mamelle, peu volumineuse, est bien attachée. Quant au format, il reste dans la moyenne. Derrière lui, à 176 points d'Isu, Cypripède présente la même tendance dans les taux. À 175 points d'Isu, Dordogne est un autre bénéficiaire de l'héritage d'OMan. Ses atouts se trouvent dans les fonctionnels, le lait et même les taux. Comme souvent dans cette lignée, la morphologie est bonne.

Plusieurs petits-fils de Bolton caracolent en tête du classement. C'est le cas de Greg CapJ (fils de Snowman à 199 points d'Isu) ou de Famous Man (Man-OMan, 197 points d'Isu), deux taureaux de Gènes Diffusion. Le premier n'est pas encore en service, l'entreprise préférant l'exploiter d'abord dans le schéma. Les premiers fils de Dunhill passent également la barre des 190 points d'Isu mais ne sont pas encore diffusés.

Ceci témoigne de l'excellent potentiel de la souche. En France comme à l'étranger, l'arrivée de cracks issus de Bolton est probable.

Dunhill - À 183 points d'Isu, il est le meilleur de la série parmi les taureaux mis en service mais son index ne prend pas encore de filles en compte.
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités