Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

réservé aux abonnés

 - -->
©
Baisse du prix du lait en avril (- 13 € pour 1 000 l), légère hausse de la valorisation beurre-poudre (6 €/1 000 l), liée essentiellement au progrès de la cotation du beurre, le déficit de valorisation passe de 45 à 26 €. Si la hausse de la poudre maigre continue, nous pourrions retrouver prochainement une valorisation positive, absente depuis janvier.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Baisse du prix du lait en avril (- 13 € pour 1 000 l), légère hausse de la valorisation beurre-poudre (6 €/1 000 l), liée essentiellement au progrès de la cotation du beurre, le déficit de valorisation passe de 45 à 26 €. Si la hausse de la poudre maigre continue, nous pourrions retrouver prochainement une valorisation positive, absente depuis janvier.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités