Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le prix s’écroule avec l’approche des fêtes

réservé aux abonnés

 - -->

Lait en excédent échangé par les entreprises(une enquête de L’Éleveur laitier)

On observe une chute vertigineuse du lait Spot sur les semaines­ 51 et 52. Elle correspond à l’approche de Noël. Les industriels­ ont beaucoup produit en prévision des fêtes de fin d’année et ils n’auront pas besoin de lait avant d’avoir écoulé leurs stocks. À cette période, les usines tournent au ralenti, d’autres même suspendent l’activité. Il reste bien quelques acheteurs...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
71%

Vous avez parcouru 71% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

On observe une chute vertigineuse du lait Spot sur les semaines­ 51 et 52. Elle correspond à l’approche de Noël. Les industriels­ ont beaucoup produit en prévision des fêtes de fin d’année et ils n’auront pas besoin de lait avant d’avoir écoulé leurs stocks. À cette période, les usines tournent au ralenti, d’autres même suspendent l’activité. Il reste bien quelques acheteurs, mais dans cette conjoncture, ce sont de petits volumes et à des prix très négociés. L’an dernier, le prix n’était pas descendu si bas en semaine 52 (entre 240 € et 250 €/1 000 l). La cotation du lait Spot repartira à la hausse, comme chaque année, à partir de la semaine 2.

(1) Prix départ quai usine (citerne de 25 000 l).

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités