Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La demande se stabiliserait enfin

 - -->

Lait en excédent échangé par les entreprises(une enquête de L’Éleveur laitier)

Alors que mai avait vu les acheteurs revenir progressivement aux affaires et la cotation du Spot monter, juin a connu une demande erratique. Franche baisse des achats semaine 23, retour des acheteurs semaines 24 et 25, mais sans grand dynamisme. Il semblerait qu’avec la semaine 26, la dernière de juin et la suivante, la demande soit de nouveau à la hausse. Voyez-y l’effet des industriels qui préparent l’été. La mété...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
73%

Vous avez parcouru 73% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Alors que mai avait vu les acheteurs revenir progressivement aux affaires et la cotation du Spot monter, juin a connu une demande erratique. Franche baisse des achats semaine 23, retour des acheteurs semaines 24 et 25, mais sans grand dynamisme. Il semblerait qu’avec la semaine 26, la dernière de juin et la suivante, la demande soit de nouveau à la hausse. Voyez-y l’effet des industriels qui préparent l’été. La météo qui a, semble-t-il, perturbé la consommation de produits frais en juin, apparaît aussi plus clémente et favorable. Cette demande, couplée à une collecte qui baisse, fait que le lait Spot dépasse désormais les 300 €.

(1) Prix départ quai usine (citerne de 25 000 l)

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités