Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La collecte soutenue plombe le marché

réservé aux abonnés

 - -->
©

Lait en excédent échangé par les entreprises(une enquête de L’Éleveur laitier)

Alors que depuis début janvier, la demande des industriels reste très calme, la hausse de la collecte générale dans tous les bassins laitiers européens se fait sentir sur le marché Spot, empêchant qu’il redémarre.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
71%

Vous avez parcouru 71% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Alors que depuis début janvier, la demande des industriels reste très calme, la hausse de la collecte générale dans tous les bassins laitiers européens se fait sentir sur le marché Spot, empêchant qu’il redémarre.

D’ordinaire, les Italiens sont de retour dès la mi-janvier dans le Sud-Est. Pas cette année où le sud de l’Allemagne « l’inonde » de ses excédents laitiers. Résultat  : un prix du lait Spot qui, dans le Sud-Est, se rapproche des 200 € fin janvier. On est à moins dans la moitié nord. On y a vu aussi quelques citernes partir avec du lait de dégagement vendu 150 à 160 €/1 000 litres. Direction les tours de séchage en Belgique ou en Allemagne.

(1) Prix départ quai usine, citerne de 28 000 l.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités