Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

400 € fin décembre… du jamais-vu

réservé aux abonnés

 - -->

Lait en excédent échangé par les entreprises (une enquête de L’Éleveur laitier)

Comme tous les ans, le prix du lait Spot a baissé avec l’approche des fêtes, période de congés où les laiteries travaillent moins. Pour autant, sur la lancée d’une année hors norme entamée en septembre, le Spot a continué de s’échanger à des niveaux records comparés aux années précédentes. On n’a jamais vu du lait à 425 € départ Ouest pour...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
71%

Vous avez parcouru 71% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Comme tous les ans, le prix du lait Spot a baissé avec l’approche des fêtes, période de congés où les laiteries travaillent moins. Pour autant, sur la lancée d’une année hors norme entamée en septembre, le Spot a continué de s’échanger à des niveaux records comparés aux années précédentes. On n’a jamais vu du lait à 425 € départ Ouest pour la semaine de Noël, pas plus que du 400 € celle du Nouvel An.

La rareté de l’offre y pèse pour beaucoup. La collecte nationale a bien amorcé sa remontée depuis la mi-septembre, son point bas, mais toujours en retrait de 3 % par rapport à 2020. Même décalage en Allemagne, pays de l’UE n°1 de la production laitière.

(1) Prix départ quai usine, citerne de 25 000 l

Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités