Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les éleveurs du Space donnent 10 000 litres de lait

réservé aux abonnés

 -
© Les Agriculteurs ont du coeur sur Twitter

La production de lait de la journée du 15 septembre 2021 au Space a été entièrement collectée par l’association « Les Agriculteurs ont du cœur », au bénéfice des Banques alimentaires du Grand Ouest. Solaal aux manettes et Lactalis à la transformation ont également participé à ce nouvel élan de solidarité des acteurs du monde agricole.

Créée au début de 2021, l’association « Les Agriculteurs ont du cœur » multiplie les actions solidaires à travers la France. Partenaire des Banques alimentaires, ce collectif d’acteurs du monde agricole a profité du Space 2021 à Rennes pour organiser une collecte de lait auprès des éleveurs présents. Une opération qui s’est faite dans « la bonne humeur » et qui pré...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
8%

Vous avez parcouru 8% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Créée au début de 2021, l’association « Les Agriculteurs ont du cœur » multiplie les actions solidaires à travers la France. Partenaire des Banques alimentaires, ce collectif d’acteurs du monde agricole a profité du Space 2021 à Rennes pour organiser une collecte de lait auprès des éleveurs présents. Une opération qui s’est faite dans « la bonne humeur » et qui prédit de futurs partenariats, jugent de concert les organisateurs.

À lire aussi : Près de 75 000 visiteurs pour la nouvelle formule du Space (20/09/2021)

Solaal à l’organisation et Lactalis à la transformation

Le 15 septembre 2021, la production de lait de la journée a été offerte aux Banques alimentaires. Soit environ 10 000 litres de lait qui vont être distribués sous forme de briques aux 261 500 bénéficiaires du Grand Ouest. « Il y a une demande croissante de lait dans cette région depuis la crise sanitaire, relate Barbara Mauvilain, responsable des relations institutionnelles du réseau des Banques alimentaires. C’est à partir de ce constat que l’idée nous est venue avec “Les Agriculteurs ont du cœur” de profiter du Space pour obtenir du lait. D’autant que Rennes est une région d’élevage. »

Mais une fois le lait récupéré, la difficulté première est la transformation, car elle a un prix. « En principe, c’est Lactalis qui récolte le lait du Space. Donc “Les Agriculteurs ont du cœur” leur ont demandé s’ils pouvaient transformer le lait collecté gratuitement. Ce qu’ils ont accepté, précise Jean-Michel Hamel, secrétaire général de Solaal. Notre rôle a été d’apporter notre savoir-faire. Nous gérons du don agricole au quotidien depuis 2013, nous avons donc organisé et géré la collecte. »

« Tout s’est mis en place correctement et dans la bonne humeur, ajoute de son côté Christian Ouillet, président des “Agriculteurs ont du cœur”, ravi d’avoir pu créer de nouveaux contacts. On n’imaginait pas que ça allait avoir autant d’engouement auprès des éleveurs et des organisateurs ! »

À lire aussi : Des agriculteurs font un don de cent tonnes de denrées (10/03/2021)

« Qu’on arrête de parler d’agribashing, mais davantage d’agriboosting ! »

Si les dons alimentaires, comme celui du Space, ne sont pas choses nouvelles, ils semblent concerner un plus grand nombre d’acteurs du monde agricole. C’est en tout cas ce que constate Barbara Mauvilain des Banques alimentaires : « Depuis la crise sanitaire, on voit bien qu’agriculteurs et éleveurs ont de plus en plus envie de s’engager solidairement. Il y a une réelle volonté d’entraide et elle ne s’arrête pas au secteur rural. Elle s’étend à toute la société. »

Un constat que partage fièrement Christian Ouillet des « Agriculteurs ont du cœur » : « Plein de choses se mettent en place, les jeunes intègrent notre association, on monte en puissance ! On sera présent au Sommet de l’élevage pour une nouvelle collecte, on espère renouveler celle du Space l’an prochain et on est en train de monter un partenariat avec une fédération agroalimentaire pour transformer gratuitement des produits périssables comme les fraises. Et à cela s’ajoutent d’autres projets à venir, notamment un prochain avec les étudiants ! »

Selon lui, il y a donc plein d’aspects qui vont bien dans les secteurs agricole et agroalimentaire et qui se développent au fil du temps. Alors « qu’on arrête de parler d’agribashing, mais davantage d’agriboosting ! », scande-t-il.

Oriane Dieulot

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités