Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Lait Spot : les acheteurs français restent très frileux

réservé aux abonnés

 -
Le lait Spot reprend 10 € à 270 € dpart quai usine dans l’Ouest. C’est 60 € de plus qu’en 2020 (Source : Observatoire lait Spot de l’Eleveur laitier. www.eleveur-laitier.fr)

La demande hexagonale en lait Spot fait toujours défaut. C’est à l’export, en Belgique particulier que le lait offert a été expédié à un prix départ quai usine de 270 €, en hausse de 10 €.

Alors que la collecte est à son pic et toujours en retrait par rapport à 2020 (-2 % semaine 14), les laiteries françaises restent très timides dans leurs achats de lait Spot. Sans doute faut-il y voir les incertitudes qui continuent de peser sur le présent et l’avenir de la demande des consommateurs sur le marché intérieur. Pas question pour l’instant pour les transformateurs de faire des stocks de produits qu’ils n’ont aucune...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Alors que la collecte est à son pic et toujours en retrait par rapport à 2020 (-2 % semaine 14), les laiteries françaises restent très timides dans leurs achats de lait Spot. Sans doute faut-il y voir les incertitudes qui continuent de peser sur le présent et l’avenir de la demande des consommateurs sur le marché intérieur. Pas question pour l’instant pour les transformateurs de faire des stocks de produits qu’ils n’ont aucune certitude de placer à moyen terme en GMS. Ils restent aussi sans doute suspendus pour retrouver confiance à la réouverture à venir des restaurants et la remontée en puissance de RHF.

La Belgique toujours aux achats pour fabriquer des commodités

Semaine 17, le marché a néanmoins repris 10 € à 270 € / 1000 l départ quai usine dans l’ouest. C’est 60 € de mieux qu’il y a un an mais avec une différence de taille , des cotations des produits industriels bien mieux orientées qu’en 2020. Et ce sont les acheteurs belges en particulier mais aussi allemands qui en profitent. Ce sont eux qui semaine 17 encore ont été en première ligne pour digérer le lait d’excédent français mis sur le marché. Ils en feront des commodités avec « une rentabilité certaine aux prix actuels du beurre poudre » estime ce courtier.

A noter côté exportation, des laiteries italiennes toujours très peu actives aux achats sur le marché français. Elles ont toujours suffisamment de lait disponible chez eux avec le Covid qui a mis à mal les débouchés de leurs filières fromagères AOP offrant du lait sur le marché. Il y a aussi la demande de leur marché intérieur toujours en panne, avec notamment un secteur touristique en berne.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités