Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le petit coup de mou de la demande n’impacte pas le prix du lait

réservé aux abonnés

 -
Le prix du lait Spot reste, grâce à la relative faiblesse de la collecte, à un niveau bien supérieur à d’ordinaire pour une semaine 9 . (Source Observatoire du prix du lait Spot, www.eleveur-laitier.fr)

La demande en lait Spot a ralenti semaine 9. Mais le prix du lait est resté stable grâce à la faiblesse toujours marquée de la collecte.

Reconduction du prix du lait Spot pour la semaine 9 à 300 €/1000 l départ quai usine dans l’Ouest et cela malgré un peu moins de demandes des industriels. La réponse est à aller chercher dans le niveau de la collecte. Si le prix n’a pas fléchi et reste haut par rapport à l’an dernier c’est que la production laitière de la ferme France peine encore et toujours à remonter et reste très en deçà...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
41%

Vous avez parcouru 41% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Reconduction du prix du lait Spot pour la semaine 9 à 300 €/1000 l départ quai usine dans l’Ouest et cela malgré un peu moins de demandes des industriels. La réponse est à aller chercher dans le niveau de la collecte. Si le prix n’a pas fléchi et reste haut par rapport à l’an dernier c’est que la production laitière de la ferme France peine encore et toujours à remonter et reste très en deçà de l’an dernier.

Semaine 6, la dernière renseignée par France Agrimer, la collecte a baissé de 0,8 % par rapport à la semaine précédente. Et elle était en retrait par rapport à l’an dernier de 5,3 (-3,5 % semaine 5), le contrecoup sans doute du coup de froid et de neige. En Allemagne, la collecte a marqué pour les mêmes raisons un retrait de 2 %

La collecte bretonne en retrait de 4,3 % semaine 6

Comme depuis plusieurs semaines, le bas niveau de la collecte laitière nationale impacte toutes les régions. La Bretagne pointe semaine 6 à - 4,3 % par rapport à 2020, les Pays de la Loire à -7,3 %, la Normandie à -1,1 %, les Hauts-de-France à -3,3 %. Pas mieux pour le Centre-Val de Loire à-10,4 % , le Grand Est -9,7 %, Bourgogne Franche-Comté -5,6 % et le Sud-Ouest à -8,3 %.

Notre observatoire

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités