Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le manque de lait stabilise les prix

réservé aux abonnés

 -
Un prix du lait Spot de 300 € départ quai usine dans l’Ouest semaine 8, c’est 35 € de mieux qu’en 2020. (Observatoire du lait Spot. www.eleveur-laitier.fr)

La très lente remontée de la collecte continue de soutenir le prix du lait Spot à un niveau « élevé » à cette période.

D’ordinaire à cette période, le lait entier Spot se négocie en deçà des 300 €/1000 l. Dans les bassins de l’Ouest et du Nord-Est, il pointait d’après notre observatoire, en 2020, de 265 à 285 €, en 2019 à 290-300 €, en 2018 à 165-175 €. Cette année, il s’échange dans ces deux régions à un prix de 300-310 €/1000 l, prix reconduits semaine 8 pour la troisiè...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

D’ordinaire à cette période, le lait entier Spot se négocie en deçà des 300 €/1000 l. Dans les bassins de l’Ouest et du Nord-Est, il pointait d’après notre observatoire, en 2020, de 265 à 285 €, en 2019 à 290-300 €, en 2018 à 165-175 €. Cette année, il s’échange dans ces deux régions à un prix de 300-310 €/1000 l, prix reconduits semaine 8 pour la troisième fois consécutive.

Pression sur les prix sans effet pour l’instant

Même si la demande n’est pas très dynamique côté consommation avec l’effet du couvre-feu (achats ralentis en semaine et concentrés sur les samedis), certaines laiteries sont bien aux achats. Mais elles peinent malgré leur pression sur les prix à les faire baisser… Pour l’instant du moins. Le fait est que les disponibilités en lait d’excédent restent réduites sous l’effet d’une collecte toujours très en retrait (semaine 5, la ferme France était à -3,5 % par rapport à 2020) et qui peine à remonter. Semaine 4, cette dernière avait fait +1 % par rapport à la semaine précédente. Mais semaine 5, on est redescendu à -0,2 %

Toujours pas d’achats italiens de lait entier

Dans la région du Sud-Est, habituellement animée par des achats de l’Italie, le marché du lait entier Spot est moribond. La collecte y est bien sûr aussi en retrait, mais surtout l’Italie n’achète plus depuis des semaines… Tout au plus, de façon sporadique, du lait écrémé. Il est vrai qu’avec la crise du Covid et la fermeture des restaurants, la filière fromagère italienne a perdu un des ses principaux débouchés. Elle a donc ralenti ses fabrications et vend ses excédents aux laiteries italiennes qui ont donc moins besoin d’importer.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités