Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les acheteurs sont de retour… Pas le lait

réservé aux abonnés

 -
Rebond du prix du lait Spot à 270 € de moyenne départ quai usine dans la moitié nord pour les quelques citernes échangées. ( Source : Observatoire du lait Spot : www.eleveur-laitier.fr)

Le marché de lait Spot est reparti sur les chapeaux de roue semaine 1. Les acheteurs quasi absents depuis trois semaines sont de retour. Mais le lait avec une collecte toujours en retrait fait défaut.

Les acheteurs de lait Spot, complètement absents du marché semaines 52 et 53, se sont brutalement réveillés. Sans doute veulent-ils reconstituer dès que possible des stocks de produits finis pour satisfaire dès la rentrée la demande des GMS où les consommateurs continuent de se presser plus que d’ordinaire, les restaurants restant fermés et la RHF au ralenti avec le boom du télétravail. Cette demande de lait est le...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Les acheteurs de lait Spot, complètement absents du marché semaines 52 et 53, se sont brutalement réveillés. Sans doute veulent-ils reconstituer dès que possible des stocks de produits finis pour satisfaire dès la rentrée la demande des GMS où les consommateurs continuent de se presser plus que d’ordinaire, les restaurants restant fermés et la RHF au ralenti avec le boom du télétravail. Cette demande de lait est le fait de tous les secteurs d’activité et notamment des fabricants de lait UHT et de produits frais.

Une hausse de 50 à 60 € pour la première semaine de 2021

Là où le bât blesse, c’est qu’il y a très peu de lait d’excédent disponible… La faute à une collecte nationale toujours très en retrait. Semaine 50, la ferme France pointait à -3 % par rapport à 2019. La semaine 51 est du même acabit : -2,8 %, avec une seule région au-delà de sa collecte de l’an dernier : la Normandie (+1,1 %). Toutes les autres sont à la peine. La Bretagne pointe à -1,8 %, les Pays de la Loire à -4,3 %, le Grand Est à -5,2 %, le Centre Val de Loire à -6 %...

Dans ce contexte, le lait Spot s’est négocié en début de semaine 53 pour la semaine 1 de 2021 en moyenne autour de 270 €/1000 l dans l’Ouest et 280 € / 1000 l dans le Grand Est, pour les quelques citernes qui se sont échangées dans la moitié nord. Il n’y a pas de lait d’excédent offert sur le marché dans la moitié sud. La hausse est de +50 à +60 € par rapport à la semaine précédente. « On a commencé la semaine à 250 € et fini à 300 € », commente ce courtier. Selon lui, le prix du lait Spot devrait très rapidement se confirmer à 300 € et plus départ quai usine. Voir notre observatoire.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités