Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les laiteries françaises toujours prudentes dans leurs achats

réservé aux abonnés

 -
Reconduction des cotations pour le troisième semaine consécutive ( Source : Enquête de l’Eleveur laitier. www.eleveur-laitier.fr )

Incertaines de l’avenir, les laiteries se satisfont toujours pour l’instant de leur propre collecte. Les excédents proposés sur le marché Spot continuent de trouver des acheteurs à l’export.

Si les laiteries françaises sont à nouveau aux achats depuis quinze jours, leur demande se s’emballent pas. Elles semblent toujours pour l’instant se satisfaire de leur propre collecte pour leurs fabrications calées sur leurs commandes en cours. Mais pas question pour elles de faire des stocks de produits compte-tenu des incertitudes qui pèsent sur le devenir de la demande des consommateurs dans les GMS et de la restauration qui va entrebâiller ses portes...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
53%

Vous avez parcouru 53% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Si les laiteries françaises sont à nouveau aux achats depuis quinze jours, leur demande se s’emballent pas. Elles semblent toujours pour l’instant se satisfaire de leur propre collecte pour leurs fabrications calées sur leurs commandes en cours. Mais pas question pour elles de faire des stocks de produits compte-tenu des incertitudes qui pèsent sur le devenir de la demande des consommateurs dans les GMS et de la restauration qui va entrebâiller ses portes prochainement.

Reconduction des prix pour la 3e fois de suite

Comme depuis plusieurs semaines maintenant, c’est à l’export, que l’essentiel des laits d’excédents de l’Hexagone ont trouvé preneurs. En Belgique en priorité, mais aussi en Allemagne, ce lait Spot sera transformé en beurre-poudre. Dans ce contexte, les prix du lait entier Spot sont pour la troisième fois consécutive reconduits semaine 20 à 270 €/1 000 l départ quai usine dans l’Ouest.

Voir notre observatoire

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités