Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

20 € de moins mais encore 450 € départ Ouest

réservé aux abonnés

 -
A 450 € départ quai usine dans l’Ouest, le lait Spot est encore à plus de 100 € de son niveau à cette période en 2020 et 2019. (Source : observatoire de l’Eleveur laitier. www.eleveur-laitier.fr)

La cotation du lait Spot a encore fléchi pour le lait de la semaine 48. Mais on est encore largement au-dessus des standards de prix à cette période de l’année.

À 500 €/1000 l départ Ouest, le lait Spot a atteint un sommet inégalé et un niveau particulièrement hors norme à la mi-novembre. « Il apparaît logique, à ce courtier, qu’il ait, derrière, perdu un peu, les acheteurs faisant pression à la baisse. » Mais avec un -30 € semaine 47 et un -20 € pour la semaine 48, à 450-460 €/1000 l, on reste très au-dessus des prix d’ordinaire...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

À 500 €/1000 l départ Ouest, le lait Spot a atteint un sommet inégalé et un niveau particulièrement hors norme à la mi-novembre. « Il apparaît logique, à ce courtier, qu’il ait, derrière, perdu un peu, les acheteurs faisant pression à la baisse. » Mais avec un -30 € semaine 47 et un -20 € pour la semaine 48, à 450-460 €/1000 l, on reste très au-dessus des prix d’ordinaire en vigueur à cette période de l’année : 110 € de plus qu’en 2020 et 2017, 105 € qu’en 2019 et 65 € qu’en 2018 où d’après notre observatoire, le prix était monté à 380 €.

Collecte nationale encore à -3,5 % semaine 45

Difficile de ne pas faire le parallèle entre ce niveau de prix encore très élevé et la collecte de la ferme France toujours à la peine. Elle joue bien évidemment sur l’offre de lait. D’après FranceAgriMer, la production laitière au niveau national était encore semaine 45, la dernière connue, en retrait de -3,5 % par rapport à la même période de l’an dernier.

Et la remontée après le creux de collecte reste laborieuse. La production progresse bien d’une semaine sur l’autre depuis la mi-septembre mais très progressivement (+0,5 % semaine 38, +0,7 % semaine 39, +0,1 % semaine 40, +0,8 % semaine 41, +0,4 % semaine 42, + 0,3 % semaine 43, - 0,3 % semaine 44, +0,4 % semaine 45).

Même situation en Allemagne. Le premier pays producteur de lait de l’UE semble enfin avoir atteint son point bas, à un niveau de -3 % semaine 45. La remontée du prix du lait outre-Rhin depuis septembre pourrait sans doute modifier cette donne.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités