Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Lactalis baisse de 5,50 € en 2020… comme Sodiaal

réservé aux abonnés

 -
La moyenne sur 12 mois glissants du prix (42/33 super A, tank en propriété) des OP Lactalis intègre, dans notre observatoire, les retours de pénalité. Une fois ceux-ci déduits, l’écart avec Sodiaal (9 % de lait B) en faveur des « Lactalis » est ramené, sur l’année 2020, à moins de 1,50 €/1000 l. ( Source :

D’après notre observatoire, sans surprise, le coude-à-coude continue entre Lactalis et Sodiaal sur le front du prix du lait. Chez les deux, il baisse de 5,50 € sur l’année par rapport à 2019, avec moins de 1,50 € de plus en faveur des Lactalis.

Lactalis a bouclé jeudi 10 décembre les rencontres avec ses OP dans l’Ouest pour fixer le prix de décembre. L’OPLB avait ouvert le bal il y a huit jours, suivi de l’Unell, l’OPLGO et FMB GO pour finir. Comme depuis le début de l’année, Lactalis a été fidèle à sa méthode : appliquer stricto sensu sa formule de prix, qu’elle soit consignée dans un contrat (OP Unell, OPLB, FMB GO)...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Lactalis a bouclé jeudi 10 décembre les rencontres avec ses OP dans l’Ouest pour fixer le prix de décembre. L’OPLB avait ouvert le bal il y a huit jours, suivi de l’Unell, l’OPLGO et FMB GO pour finir. Comme depuis le début de l’année, Lactalis a été fidèle à sa méthode : appliquer stricto sensu sa formule de prix, qu’elle soit consignée dans un contrat (OP Unell, OPLB, FMB GO) ou pas (OPLGO), puis l’ajuster à son environnement concurrentiel, au besoin en anticipant sur les cotations des marchés. Le prix de base de décembre ressort ainsi, en Bretagne-Pays de Loire, à : 323,50 € pour l’OPLB, 323,06 € pour l’APLBL, 323,05 € pour FMB GO et 322,91 € pour l’OPLGO (38/32 sans le froid).

Prix quasiment identique quelles que soient les OP

D’après notre observatoire, Lactalis voit en conséquence son prix moyen du lait reculer d’un peu plus de 5 € par rapport à 2019. Exactement - 5,54 € pour l’OPLGO et l’OPLB, - 5,53 € pour FMB GO et - 5,42 € pour l’APLBL. L’OPLB et l’OPLGO finissent aussi 2020 avec un prix moyen identique de 348,86 €/1000 l (42/33 super A, tank en propriété). Idem pour FMB GO, à 348,87 €. L’APLBL n’est que 0,11 € au-dessus, à 348,98 €. Du pareil au même, donc. Autant dire que ce qui « se négocie » chez le premier, donne toujours le « la » chez les autres.

Ces valeurs, issues de notre observatoire du prix du lait (www.eleveur-laitier.fr), sont ici corrigées de l’effet des retours de pénalités, différents selon les OP. Il s’agit en effet d’argent issu des poches des producteurs en dépassement qui est redistribué. Par exemple, ceux de l’OPLGO ont reçu sur leurs livraisons, de janvier et février 2020, au titre des pénalités dues sur 2019, + 3 €, et en août-septembre + 5,50 € pour celles dues sur 2020. Dans le même temps, les « APLBL » recevaient + 4,50 € sur août-septembre, comme tous ceux des OP Unell.

Même baisse de prix annuelle que Sodiaal

Sans surprise, le coude-à-coude avec Sodiaal continue. D’après notre observatoire, qui, pour le numéro 1 de la coopération française simule un prix moyen avec sur l’année 9 % de lait B (qui reflète la moyenne nationale de Sodiaal, mais sous-estime indéniablement son poids dans l’Ouest), on observe une évolution identique sur 2020 : - 5,54/1000 l, à 347,57 €. Les Lactalis s’en sortent avec un prix très légèrement supérieur. Il y a moins de 1,50 €/1000 l de plus pour les producteurs Lactalis-APLBL, à 348,98 €.

D’après l’Unell, le prix du lait de ses OP supporte sur 2020 un correctif environnement de - 2,50 €/1 000 l, après application d’un tunnel annuel de 2 € avec le panel d’entreprises suivies.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités