Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le chinois H&H Group monte à 49,9 % du capital d’Isigny

réservé aux abonnés

 -
© Isigny Sainte-Mère.

Isigny Sainte-Mère et H&H Group ont pris cette décision le 30 août pour pérenniser leur relation auprès des autorités chinoises.

Le conseil d’administration de la coopérative normande Isigny Sainte-Mère a voté le 30 août une montée de 20 % à 49,9 % du groupe chinois H&H group dans son capital, ce qui représente un apport de 10 M€. Isigny a organisé dans la foulée une réunion d’information des producteurs. « Cette prise de participation consolide nos relations commerciales avec H&H Group et facilitera...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Le conseil d’administration de la coopérative normande Isigny Sainte-Mère a voté le 30 août une montée de 20 % à 49,9 % du groupe chinois H&H group dans son capital, ce qui représente un apport de 10 M€. Isigny a organisé dans la foulée une réunion d’information des producteurs. « Cette prise de participation consolide nos relations commerciales avec H&H Group et facilitera nos futurs agréments avec le gouvernement chinois, déclare Daniel Delahaye, directeur de la coopérative. Financièrement, elle ne constitue que du plus pour la coopérative. Notre situation financière est très saine. » Depuis quatre ans, Isigny dégage un résultat d’au moins 20 M€, pour 250 à 270 Ml collectés.

Le gouvernement chinois demande des liens étroits entre les fabricants de poudres infantiles et les propriétaires de marques en Chine, en qualité et quantité. « Cette réglementation existe depuis longtemps. Elle est mise en tolérance mais cet été, nous avons senti un risque de durcissement. Nous avons décidé de nous en prémunir et de monter la prise de H&H Group au maximum de ce que permet le Code rural français pour un associé non-coopérateur, c’est-à-dire 49,9 % », précise Daniel Delahaye. Pour le président de la coopérative, Arnaud Fossey, cela ne change rien à la gouvernance : « H&H Group conserve son siège d’associé non-coopérateur au conseil d’administration. Comme c’était le cas jusqu’à présent, il ne participe pas à la direction opérationnelle, et n’a pas le droit aux dividendes. »

Poudres infantiles : 38 % des ventes en Chine

Le marché chinois occupe 35 % en volume des ventes de poudres infantiles d’Isigny, et 38 % en valeur. L’activité poudres infantiles, elle, représente 52 % de son chiffre d’affaires en 2020. L’accès au marché chinois se fait au travers de neuf formules agrées par les autorités chinoises : trois pour les poudres premier âge, trois pour le second âge, trois pour le troisième. « Isigny a contractualisé les neuf avec H&H group dans une relation gagnant-gagnant. Nous voulons continuer en nous adaptant aux normes et aux exigences », affirment les deux dirigeants.

Claire Hue
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités