Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Une cotation ferme toujours à 600 €/1000 l

réservé aux abonnés

 -
c.hue

Cela fait maintenant quatre semaines que le lait spot s’échange à 600 €/1000 l. A ce niveau de prix, les échanges restent faibles. Seuls les acheteurs qui n’ont pas le choix sont aux achats.

600 €/1000 l départ quai usine, pendant un mois, c’est du jamais vu ! Pour mémoire, l’an passé nous n’avions pas dépassé les 500 €/1000 l. Il y a toujours très peu de lait en France et nous atteignons ces jours-ci le creux saisonnier de la collecte. En face, il y a la demande de transformateurs qui ont des contrats de produits de grande consommation à honorer, sous peine de lourdes pénalité...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
69%

Vous avez parcouru 69% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

600 €/1000 l départ quai usine, pendant un mois, c’est du jamais vu ! Pour mémoire, l’an passé nous n’avions pas dépassé les 500 €/1000 l. Il y a toujours très peu de lait en France et nous atteignons ces jours-ci le creux saisonnier de la collecte. En face, il y a la demande de transformateurs qui ont des contrats de produits de grande consommation à honorer, sous peine de lourdes pénalités en cas de défaillance. Ils n’ont donc pas le choix même si, à ce niveau de prix du lait spot, la rentabilité n’est pas au rendez-vous. Tous les secteurs sont concernés : lait UHT, Ultrafrais, fromages, etc. Il faudra attendre la reprise de la collecte cet automne pour observer une détente sur ce marché spot.

Dominique Gremy
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités