Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le palmarès des Inel d’Or de 2021

réservé aux abonnés

 -
Cette année, six Inel d’Or et cinq mentions spéciales ont été décernés dans six catégories : « nutrition et performances », « machinisme », « équipements d’élevage », « matériel de traite », « services et applications » et « sociétal ».

Les Inel d’Or 2021, qui récompensent les innovations en élevage dans six catégories cette année, ont été remis le lundi 13 septembre 2021 à Rennes, en avant-première du Space.

Cet événement est organisé par L’Éleveur laitier et La France agricole. Les différents jurys sont constitués d’experts et d’éleveurs. Six Inel d’Or et cinq mentions spéciales ont été décernés dans six catégories : « nutrition et performances », « machinisme », « équipements d’élevage », «...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Cet événement est organisé par L’Éleveur laitier et La France agricole. Les différents jurys sont constitués d’experts et d’éleveurs. Six Inel d’Or et cinq mentions spéciales ont été décernés dans six catégories : « nutrition et performances », « machinisme », « équipements d’élevage », « matériel de traite », « services et applications » et « sociétal ».

Nutrition et performances

Inel d’Or à Gènes Diffusion, pour GHP (Génétique Haute Performance)

Des index de taureaux personnalisés pour chaque élevage. En analysant le microbiote fécal des vaches, Gènes Diffusion a réussi à caractériser l’effet milieu sur la performance obtenue. Les index des taureaux sont ajustés à la hausse ou à la baisse pour chaque élevage afin de tenir compte de l’expression possible du potentiel.

Machinisme

Inel d’Or à Kuhn, pour Aura, une mélangeuse automotrice autonome

Cet automate charge directement l’ensilage dans les silos ainsi que les autres ingrédients de la ration. Contrairement aux robots d’alimentation, pas besoin de bâtiment « cuisine » avec des stockages à approvisionner régulièrement. Un matériel calibré pour des troupeaux de 80 à 280 vaches.

Machinisme

Mention spéciale à Krone, pour EasyCut F400 CV Fold, une faucheuse conditionneuse frontale de 4,04 m.

Pour la configuration routière à 3 m, les extrémités du conditionneur se replient vers le haut et les deux assiettes se rétractent vers l’arrière. Un débit de chantier supérieur et un meilleur recoupement avec le groupe de fauche arrière. Un pliage-dépliage très facile de la machine.

Machinisme

Mention spéciale à Strautmann, pour Pick Up Flex-Load aux doigts flexibles

Sur les pick-ups des autochargeuses, des doigts en composite remplacent les doigts en acier. Ce qui assure une meilleure préservation du fourrage, un meilleur suivi du terrain et une durée de vie augmentée. Un entretien facile : une seule vis pour changer un doigt.

Équipements d’élevage

Inel d’Or à JOZ BV, pour Barn-E, un robot à lisier pour sols pleins

Un système de collecte original qui accepte les lisiers associés à de la matière fibreuse (paille hachée, sciure). Pas besoin d’aspersion d’eau en condition sèche, c’est autant de liquide en moins dans la fosse. Une grande capacité de collecte avec deux modèles pour 500 ou 700 m².

Équipements de traite

Inel d’Or au Groupe Serap, pour Opticool, un tank à lait de nouvelle génération équipé d’un refroidisseur de lait à basse consommation d’énergie et à faible impact carbone. De 60 à 80 % d’économies sur le refroidissement du lait et le chauffage de l’eau. Il utilise un gaz moins polluant pour l’environnement, en termes de gaz à effet de serre.

Équipements de traite

Mention spéciale à Fullwood Packo, pour le roto de traite à indexation individuelle

L’indexation positionne la vache au plus près du trayeur quel que soit le gabarit de l’animal. Cela limite l’amplitude du mouvement pour brancher la griffe. L’ergonomie de la traite est améliorée. Ce concept prévient aussi les risques de blessures sur l’animal par frottement sur les tubulures.

Services et applications

Inel d’Or à Elvup pour le service de prévention des fièvres de lait

Deux outils sont mis à la disposition de l’éleveur : des bandelettes pour mesurer le pH urinaire et un analyseur du taux de calcium dans le sang (moins de 200 €). Une réponse rapide pour réduire le temps de réaction face au risque de fièvre de lait. Cela permet de valider la ration des taries ou de la recaler bien avant que la situation ne se dégrade.

Services et applications

Mention spéciale à l’Idele, pour Déclic Travail, une application affectée au travail en élevage

Une application Web gratuite qui propose plusieurs pistes de solutions pour améliorer les conditions de travail. L’outil permet aussi un autodiagnostic rapide pour faire le point sur le travail dans son élevage. Plus de 100 « trucs et astuces » sous forme de vidéos et de témoignages.

Sociétal

Inel d’Or à SGPI (Groupe Adventiel) pour Chronopature, un outil d’optimisation et de traçabilité du pâturage

Grâce à l’équipement d’uniquement deux vaches laitières, l’éleveur peut paramétrer ses parcelles et visualiser le positionnement cartographique des animaux, le temps passé par parcelles sur la campagne, et accéder un à carnet de pâturage automatisé.

Sociétal

Mention spéciale à Cavac pour Copo’Lit, une litière alternative à la paille, de fins copeaux de bois issus de scieries locales et de fibres de lin. Copo’Lit livré en vrac chez les éleveurs au fur et à mesure de leur besoin. Son pouvoir de captation des fécès est 3 fois supérieur à celui de la paille. Le produit s’étale facilement dans les bâtiments d’élevage et est moins contraignant en temps de travail que la paille.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités