Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Prix du lait : quelques euros de plus attendus en juin chez Lactalis et Sodiaal

réservé aux abonnés

 -
Le prix du lait allemand après plusieurs mois de stagnation redresse enfin la tête. (www.eleveur-laitier.fr)

La hausse du prix allemand, mais surtout celle de la valorisation beurre-poudre du Cniel, sont de bon augure pour le prix du lait de juin chez Lactalis et Sodiaal.

Après plusieurs mois de quasi-stagnation, le prix du lait allemand semble enfin vouloir amorcer un mouvement de hausse. Elle est de + 5,3 € à 325,04 €/1000 l sur mars par rapport à février et devrait se poursuivre. Les relevés effectués sur les premières payes de lait recensées annoncent une hausse au bas mot de l’ordre à nouveau de 5 € sur avril dans le sud et l’ouest de l’Allemagne, plus de 9 €...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Après plusieurs mois de quasi-stagnation, le prix du lait allemand semble enfin vouloir amorcer un mouvement de hausse. Elle est de + 5,3 € à 325,04 €/1000 l sur mars par rapport à février et devrait se poursuivre. Les relevés effectués sur les premières payes de lait recensées annoncent une hausse au bas mot de l’ordre à nouveau de 5 € sur avril dans le sud et l’ouest de l’Allemagne, plus de 9 € dans le nord plus spécialisés dans les ingrédients.

Cette hausse du prix allemand n’aura pas un impact phénoménal dans les formules de prix du contrat chez les Lactalis ou les Sodiaal, où il sert d’indicateur du marché des PGC export de ces deux transformateurs. Mais elle est de bon augure pour la suite. Pesant 20 % du prix final chez le premier et 44 % du prix A chez le second, ce +5 € observé sur mars induira mécaniquement sur leurs prix respectifs de juin, un +1 € et + 2,2 €/1000 l… Hors correctif environnement. L’impact positif devrait être du même acabit sur juillet.

+ 6 €/1000 l chez Lactalis par la « valo » beurre-poudre.

L’impact de la hausse de la valorisation beurre-poudre du Cniel, indicateur grossier du marché des ingrédients, qui entre à hauteur de 30 % du prix final Lactalis et 11 % du prix A Sodiaal sera plus sensible. En juin, c’est la valorisation beurre poudre d’avril qui servira d’étalon aux ingrédients du numéro un de l’industrie privée. En progression de 20 € à 334,40 € comparés aux 314 € ayant servi à calculer son prix d’avril-mai, elle devrait booster le prix Lactalis de + 6€/1000 l.

Chez Sodiaal, les prix A et B de juin se calculeront avec la valorisation beurre-poudre de mai qui n’est pas encore officielle. Mais elle devrait être supérieure aux 334,40 € d’avril. Semaine 19, la deuxième de mai, elle pointait à 344,70 €. En avril et mai, Sodiaal avait payé son prix B à 314,8 et 333,8 €/1000 l. Le suspense sera de courte durée, la coopérative ayant, contrairement à Lactalis, pris l’habitude d’annoncer ses prix les tout premiers jours du mois à venir, voire un peu avant.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités