Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

FMB Sud-Ouest retrouve un prix du lait plus décent

réservé aux abonnés

 - -->
Le tribunal de Pau s’étant décrété infondé à juger l’assignation de Savencia par les producteurs de FMB SO © J.-M. Vocoret
À près plus de deux ans de bras de fer juridique sur l’application de leur formule contractuelle de prix, l’OP FMB Sud-Ouest (25 Ml) et Savencia ont trouvé un accord. Tout s’est joué la veille de l’audience prévue au tribunal de Coutances (Manche) début juillet, où l’affaire avait été renvoyée. Dans cette version laitière du pot de terre contre le pot de fer, il était temps pour les producteurs...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

À près plus de deux ans de bras de fer juridique sur l’application de leur formule contractuelle de prix, l’OP FMB Sud-Ouest (25 Ml) et Savencia ont trouvé un accord. Tout s’est joué la veille de l’audience prévue au tribunal de Coutances (Manche) début juillet, où l’affaire avait été renvoyée. Dans cette version laitière du pot de terre contre le pot de fer, il était temps pour les producteurs, au-delà de leur bon droit évident, de retrouver une certaine sérénité économique après avoir été payés depuis le début du litige sur le prix FranceAgriMer… avec un décalage de trois mois. La situation était vite devenue insupportable avec l’explosion des charges.

Nouvel avenant signé

Grâce à notre observatoire, nous nous sommes procuré la facture du lait de juillet qui en dit un peu sur les termes de cet accord confidentiel. Les FMB SO ont reçu un dédommagement partiel de l’écart constaté entre leur prix du lait payé et celui de la formule du contrat : 6,45 € et de 11,25 €/1 000 l au titre des volumes livrés en 2020 et 2021. Cela correspond peu ou prou à ce que FMB SO demandait d’ailleurs depuis le début.

Sur cette facture, figure une autre ligne avec 27,03 €/1 000 l versés sur les volumes livrés de janvier à juin dernier. C’est un rattrapage lié à l’accord sur la nouvelle formule de prix, actée dans un avenant au contrat, avec effet rétroactif au 1er janvier 2022. Pour juillet et août, ce n’est plus sur la base FranceAgriMer d’avril et mai que les FMB ont été payés, soit 405,9 et 419,20 €, mais à 447,93 et 456,61 €. Et ce sera 468,30 € en septembre… Un prix un plus décent pour faire face au contexte très compliqué du moment.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités