Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La collecte de lait de vache repart à la hausse en mai

réservé aux abonnés

 -
La collecte française de lait de vache progresse dans la majorité des bassins laitiers entre mai 2020 et mai 2021. © Cédric Faimali/GFA

Après avoir été en repli sur le premier trimestre et avoir stagné en avril dernier, la production française de lait de vache progresse finalement de 2,6 % sur un an au mois de mai 2021.

« En mai 2021, la collecte de lait de vache progresse de 2,6 % par rapport à mai 2020. En cumul depuis le début de l’année, le volume collecté atteint 10,3 milliards de litres, mais reste en retrait de 1,9 % par rapport à 2020 », résume l’Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, dans sa dernière note d’information.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

« En mai 2021, la collecte de lait de vache progresse de 2,6 % par rapport à mai 2020. En cumul depuis le début de l’année, le volume collecté atteint 10,3 milliards de litres, mais reste en retrait de 1,9 % par rapport à 2020 », résume l’Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, dans sa dernière note d’information.

Le retrait persistant sur les cinq premiers mois de l’année résulte d’un démarrage timide de la production sur le premier trimestre avec des replis annuels allant jusqu’à 6,5 % en février 2021. En avril, la collecte était équivalente à son niveau de 2020.

La part du bio ne cesse de progresser. En mai 2021, 5,6 % de la collecte nationale est labellisée Agriculture biologique. L’an passé, à la même époque, cette proportion n’excédait pas encore les 5 %.

Rebond dans le Grand Ouest

Dans le détail, la majorité des bassins laitiers français sont concernés par ce regain de productivité. Entre mai 2020 et mai 2021, les livraisons ont progressé de 4,2 % dans le Grand Ouest ainsi qu’en Auvergne-Limousin. Les rebonds sont également significatifs en Normandie (+3,5 % par rapport à mai 2020), dans le Centre (+2,4 %) et dans le sud-est du pays (+2,3 %).

Si la collecte se stabilise, sur un an, dans les autres régions, elle accuse encore un retard de 1,8 % dans le Sud-Ouest.

En cumul sur les cinq premiers mois de 2021, la production laitière reste en repli annuel dans l’ensemble des bassins de production : de 0,4 % en Normandie à 5,6 % dans le Sud-Ouest.

Alexandra Courty
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités