Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Savencia dénonce son accord cadre avec Sunlait

réservé aux abonnés

 -
La dénonciation du contrat cadre par Savencia ne remet pas en cause l’approvisionnement du privé auprès des producteurs adhérents des OP Sunlait.

La dénonciation par Savencia deux ans avant son échéance du contrat avec Sunlait aura la vertu de remettre tout le monde autour de la table pour déterminer une nouvelle formule de prix que l’AOP espère plus équilibrée. C’était déjà l’un des buts de l’assignation au tribunal du privé par Sunlait.

Vendredi 4 mars, les producteurs de lait des OP Sunlait ont eu la désagréable surprise de recevoir de leur collecteur Savencia l’information selon laquelle ce dernier dénonçait son contrat cadre avec leur association d’OP. En préalable, les présidents des six OP formant aujourd’hui Sunlait avaient été informés dans la matinée des intentions du privé.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Vendredi 4 mars, les producteurs de lait des OP Sunlait ont eu la désagréable surprise de recevoir de leur collecteur Savencia l’information selon laquelle ce dernier dénonçait son contrat cadre avec leur association d’OP. En préalable, les présidents des six OP formant aujourd’hui Sunlait avaient été informés dans la matinée des intentions du privé.

Si cette dénonciation du contrat laisse, selon ses dires, Sunlait « interrogative quant à la volonté de Savencia de créer et partager de la valeur avec des producteurs organisés en OP et AOP », elle ne l’a, à tout dire, pas vraiment surprise. Et Sunlait et ses OP de communiquer dans la foulée à leurs adhérents pour remettre les choses à leur place et faire baisser la pression sur le terrain. « Cette dénonciation ne remet pas en cause l’approvisionnement de Savencia auprès des producteurs adhérents (ndlr : collecte de l’ordre de 600 Ml). Par cette initiative, Savencia Ressources Laitières souhaite se débarrasser de ses engagements contractuels pris jusqu’alors vis-à-vis de nos organisations OP et AOP », traduit Sunlait.

Deux ans pour élaborer un nouveau contrat

De fait, cette dénonciation faite jour pour jour deux ans avant l’échéance du contrat en cours, va remettre tout le monde autour de la table pour élaborer un nouveau contrat en phase avec Egalim 2. C’était d’ailleurs l’un des objectifs de l’assignation au tribunal de Savencia faite par Sunlait en septembre dernier, l’AOP n’arrivant pas à faire entendre raison sur une formule de prix du lait contractuelle qui soit gagnant-gagnant pour les deux parties.

Après cette dénonciation du contrat cadre en bonne et due forme, les protagonistes ont donc deux ans devant eux pour y aboutir. A défaut, c’est à des contrats de gré à gré entre producteurs et Savencia qu’on reviendra. Mais on n’en est heureusement pas encore là.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités