Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Sodiaal investit et restructure ses usines

réservé aux abonnés

 -
Sodiaal lance un plan de compétitivité sur 5 ans (en photo, le stand de la coopérative lors du Space en 2019). © Cédric Faimali/GFA

La coopérative laitière Sodiaal compte investir 600 millions d’euros, d’ici à 2027, pour développer et diversifier les débouchés de ses gammes les plus porteuses. Inversement, des fermetures de sites spécialisés sur la transformation de lait UHT et d’ingrédients laitiers infantiles sont annoncées.

« Confrontée à un contexte de marché difficile, Sodiaal doit accélérer sa transition vers les marchés laitiers valorisés tout en résorbant ses foyers de pertes », annonce la coopérative, dans un communiqué de presse diffusé le 1er février 2021.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

« Confrontée à un contexte de marché difficile, Sodiaal doit accélérer sa transition vers les marchés laitiers valorisés tout en résorbant ses foyers de pertes », annonce la coopérative, dans un communiqué de presse diffusé le 1er février 2021.

À lire aussi : La rentabilité de Sodiaal ne « permet pas » d’absorber l’inflation (13/01/2022)

600 millions d’euros sur 5 ans

Le plan adopté par la coopérative comprend deux axes. Pour satisfaire le premier, visant à renforcer ses positions sur les marchés les plus porteurs, Sodiaal prévoit un investissement de 600 millions d’euros entre 2022 et 2027.

Les trois quarts de cette somme seront alloués à la quête d’une meilleure valorisation sur les produits de grande consommation, que sont les fromages, les laits premium, le beurre, la crème et les produits laitiers frais.

À lire aussi : Sodiaal reprend officiellement le contrôle de Yoplait (01/12/2021)

Les millions restant seront « investis pour diversifier les débouchés et monter en gamme sur les ingrédients laitiers valorisés. » Sur ces deux dossiers, le développement de l’exportation sera au cœur des préoccupations.

Des segments en perte de vitesse

Dans le même temps, le plan de compétitivité mis en place par Sodiaal prévoit de réduire la voilure sur la transformation de lait UHT et d’ingrédients laitiers infantiles. Une adaptation jugée nécessaire, au vu de « la baisse continue et structurelle de la consommation de lait UHT » et de « la dégradation du marché des ingrédients laitiers infantiles (en particulier les poudres de lactosérum déminéralisées) dans le monde entier, en particulier en Chine. »

Pour ce faire, Sodiaal projette de fermer deux sites de production, à Campbon et Saint-Martin-Belle-Roche, et annonce le remaniement de l’activité de trois autres usines.

Pour la coopérative, l’ensemble de ces mesures visent à « aborder l’horizon de 2030 avec une compétitivité renforcée ». La coopérative se dit « plus que jamais » engagée « à préserver la France laitière, à valoriser chaque litre de lait de ses adhérents et à accompagner l’installation des nouvelles générations d’éleveurs ».

À lire aussi : Sodiaal incite à réduire la production de lait bio (14/01/2022)

Alexandra Courty
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités