Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail

Savencia et FMBSO trouvent un accord

réservé aux abonnés

 -
Les producteurs FMBSO avaient assigné Savencia au tribunal de Pau (Pyrénées-Atlantiques). Le privé ayant obtenu gain de cause sur la non-compétence territoriale de ce tribunal à juger cette affaire, elle avait été transférée au tribunal de Coutances (Manche), où elle n’a finalement pas été replaidée, les deux parties ayant trouvé un accord.

La bataille juridique autour du non-respect de la formule de prix contractuelle, qui durait depuis deux ans entre FMBSO et Savencia, est close. Les deux parties ont trouvé un accord.

Il n’y aura pas de plaidoirie, ce jeudi 7 juillet au tribunal de Coutances (Manche), pour les avocats de FMB Sud-Ouest contre ceux de Savencia. Les 52 exploitations de FMBSO sont en litige juridique avec leur collecteur depuis juillet 2021, date à laquelle ils l’avaient assigné au tribunal pour non-respect de leur contrat laitier.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
55%

Vous avez parcouru 55% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Il n’y aura pas de plaidoirie, ce jeudi 7 juillet au tribunal de Coutances (Manche), pour les avocats de FMB Sud-Ouest contre ceux de Savencia. Les 52 exploitations de FMBSO sont en litige juridique avec leur collecteur depuis juillet 2021, date à laquelle ils l’avaient assigné au tribunal pour non-respect de leur contrat laitier.

Depuis deux ans au prix FranceAgriMer

Après plus de deux ans de bras de fer, « les parties sont parvenues à régler leur différend sur le prix du lait via un accord ». Pas de détails sur les termes convenus. Le prix du lait imposé depuis le tout début du litige, en 2020, par le privé aligné sur le prix FranceAgriMer a mis à rude épreuve l’équilibre économique des exploitations engagées. L’accord leur permettra de retrouver une sérénité certaine pour leur avenir et enfin tourner la page… pour repartir, espérons-le sur une meilleure base avec Savencia.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail
En direct
Afficher toutes les actualités