A 550 €/1000 l dans le grand Ouest et 560 € dans le Nord et l’Est en semaine 46, le prix du lait Spot marque un léger recul (- 10 € par rapport à la semaine 45). Malgré tout, il reste à un niveau très élevé. C’est d’ailleurs ce qui freine les acheteurs. Ceux qui s’approvisionnent sur le marché Spot n’ont pas d’autres choix que celui-ci pour préparer les fêtes de fin d’année et éviter les pénalités de leurs clients dues à des livraisons non honorées. Tant que la collecte peine à remonter, le prix Spot devrait rester haut. Les Italiens et les Espagnols y contribuent aussi. Comme en France, ils vivent une situation de collecte tendue. Ils sont demandeurs de laits entiers et écrémés.

Claire HUE