La hausse du prix du lait Spot se poursuit et les 600 €/1 000 l départ quai usine ne sont peut-être plus que l’affaire d’une à deux semaines. Sur les semaines 32 à 34, le prix du lait Spot avait repris pas moins de 50 €/1 000 l. Semaine 35, il a encore repris + 25 €, à 585 €/1 000 l départ quai usine dans l’Ouest (www.eleveur-laitier.fr). C’est 195 €/1 000 l de plus que l’an dernier, un niveau de prix record pour du lait Spot en France d’après notre observatoire, qui suit ses variations hebdomadaires depuis dix ans.

La collecte française en retrait de près de 3 %

Ces 585 € dans l’Ouest, 595 € dans le Nord-Est, sont le fruit logique d’une extrême rareté de ces laits d’excédents, la production laitière étant plombée par la sécheresse et le coût des intrants. Semaine 32, la dernière référencée par FranceAgriMer, la collecte de la ferme France pointait à - 2,8 % de l’an dernier. Une rareté du lait identique en Allemagne, à + 0,2 % sur la semaine 32 mais sur la base d’un niveau de collecte très bas en 2021.

Et en face de ce lait Spot de plus en plus rare, il y a en France des laiteries aux achats qui se préparent, avec la rentrée qui se profile, à remplir les rayons des GMS et à vendre à la RHF. « Mais à ce niveau de prix, leurs achats restent encore très ponctuels, constate ce courtier. Pas sûr, donc, que l’on atteigne ou dépasse les 600 €. On verra si la semaine suivante, il y a ou non repli. »

Jean-Michel Vocoret