En trois semaines, le prix du lait Spot aura repris pas moins de 50 €/1 000 l. Il s’est négocié semaine 34 à 560 €/1 000 l départ quai usine dans l’Ouest (www.eleveur-laitier.fr). C’est près de 200 €/1 000 l de plus que l’an dernier.

Cette hausse doit encore et toujours à la rareté des laits d’excédents mis sur le marché par les laiteries françaises… Et aux entreprises de l’Hexagone de retour aux achats qui se préparent, avec la rentrée, à remplir les rayons des GMS et à vendre à la RHF. Les acheteurs étrangers qui, ces derniers mois, faisaient leur marché de lait Spot en France pour faire tourner leurs outils à produits industriels, sont nettement plus en retrait depuis trois semaines. Voyez-y l’effet de la baisse des cotations du beurre-poudre enregistrée ces derniers temps, qui rend leur business moins lucratif.

Au dernier pointage officiel de FranceAgriMer, semaine 31, la collecte de la ferme France était retombée de - 0,4 % la semaine précédente, à - 2,3 % de son niveau de 2021. En Allemagne, la collecte est revenue sur la semaine 31 à son niveau de l’an dernier.

Jean-Michel Vocoret