Le prix du lait Spot était remonté de 50 € semaine 19, après un coup de mou de - 90 € la semaine précédente. Il les reperd semaine 20, avec des prix de retour à 390 €/1 000 l départ quai usine dans l’Ouest (www.eleveur-laitier.fr). On était à 270 € l’an dernier à cette période.

Si le marché fait le yo-yo, c’est qu’il y a maintenant un certain afflux de lait d’excédent proposé par les entreprises : le fruit, semble-t-il, d’arrêt d’usines, de période de maintenance… La conséquence aussi d’une collecte nationale toujours très en retrait par rapport à 2021, pointée à - 2,1 % semaine 17 mais arrivée à son pic.

Les outils belges et allemands arriveraient à saturation

En face, la demande des industriels français producteurs de PGC reste totalement amorphe. C’est donc toujours à l’export vers des laiteries belges et allemandes dédiées au beurre-poudre que notre lait Spot continue de trouver preneur. Pour autant, ces importateurs ne sont visiblement plus disposés à l’acheter trop cher. L’explication est à trouver dans la capacité de leurs outils, qui arriveraient à saturation, la collecte dans ces pays reprenant des couleurs. Le fait est que si la collecte allemande, par exemple, est toujours à - 2,5 % de l’an dernier (semaine 18), elle progresse : + 0,4 % semaine 17/16, et + 0,8 % semaine 18/17.

Jean-Michel Vocoret