Observatoire duralimObjectif pour 2025 : un soja sourcé zéro déforestation

En 2018, quatre-vingt-seize acteurs privés de l’alimentation animale, mais aussi des éleveurs et des distributeurs, réunis au sein de la plateforme Duralim ont pris l’engagement d’un approvisionnement en soja 100 % durable à l’horizon 2025 : c’est-à-dire aucune importation de soja brésilien issu de la destruction de la forêt primaire. À cette fin, Duralim a annoncé la création d’un observatoire dont le rôle est de quantifier et de tracer le soja (grains entiers, tourteau, huile, coque) proposé sans garanties vis-à-vis du risque de déforestation.

Lever les incertitudes en l’absence de garanties

318

Contenu réservé aux abonnés de l'éleveur laitier

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
28 %

Vous avez lu 28 % de l'article

Si vous n’êtes pas abonné, poursuivez la lecture de cet article en vous abonnant immédiatement à L’Éleveur Laitier !