S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

GIview, l’outil qui recense les indications géographiques

réservé aux abonnés

 -
La plateforme contient aujourd’hui des informations sur des indications géographiques de 75 pays différents. © GIview

La Commission européenne a lancé GIview le 25 novembre 2020. Il s’agit d’une nouvelle base de données regroupant les indications géographiques (IG) protégées au niveau de l’Union européenne.

Le lancement de GIview par la Commission européenne a été officialisé le 25 novembre 2020. Cette nouvelle base de données « constitue un outil utile pour les consommateurs, les producteurs et les professionnels de la propriété intellectuelle », a déclaré la commission dans son communiqué de presse.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
34%

Vous avez parcouru 34% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Le lancement de GIview par la Commission européenne a été officialisé le 25 novembre 2020. Cette nouvelle base de données « constitue un outil utile pour les consommateurs, les producteurs et les professionnels de la propriété intellectuelle », a déclaré la commission dans son communiqué de presse.

La plateforme, développée par l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle, est constamment mise à jour grâce aux données officielles enregistrées par la direction générale de l’agriculture et du développement rural de la Commission européenne.

Des informations sur les indications hors Union européenne

Des « informations détaillées » sur les indications géographiques hors de l’Union européenne mais protégées dans l’Union européenne par des accords bilatéraux et multilatéraux sont également disponibles. Tout comme les informations sur les IG de l’Union protégées dans des pays tiers.

Janusz Wojciechowski, commissaire chargé de l’agriculture, a salué le lancement de la plateforme, qu’il a qualifiée « d’outil précieux pour donner davantage de visibilité à nos indications géographiques renommées et aux indications géographiques protégées dans le cadre de nos accords internationaux ».

Le commissaire européen a par ailleurs rajouté qu’il continuerait, avec ses services, à travailler au renforcement des indications géographiques, « dont la valeur ajoutée pour les producteurs et les consommateurs n’est plus à démontrer ».

Raphaëlle Borget
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER