S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

20 ans de déchaumeurs chez Amazone

réservé aux abonnés

 -
Le Taurus (en bas à gauche) et le Catros +. © DR

Le constructeur allemand célèbre cette année le lancement de son premier déchaumeur à disques, issu du rachat de son compatriote BBG.

Si vous voulez remporter un quizz sur le machinisme agricole, demandez donc aux participants de vous nommer le cover-crop d’Amazone. Car aussi étonnant que cela puisse paraître, il y a bien eu un tel outil au catalogue du constructeur allemand, et il s’appelait Taurus.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
26%

Vous avez parcouru 26% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Si vous voulez remporter un quizz sur le machinisme agricole, demandez donc aux participants de vous nommer le cover-crop d’Amazone. Car aussi étonnant que cela puisse paraître, il y a bien eu un tel outil au catalogue du constructeur allemand, et il s’appelait Taurus.

Une usine à Leipzig

C’est en 1998 que le groupe Amazone rachète le constructeur allemand BBG basé à Leipzig. Dans une Allemagne réunifiée depuis moins de 10 ans, cette acquisition permet de renforcer sa position en Europe centrale et orientale. Mais Amazone entend aussi profiter du savoir-faire de BBG dans le domaine des outils de travail du sol non animés.

Le constructeur investit alors massivement sur le site de Leipzig et lance à la fin de l’année 2000 un déchaumeur à disques dénommé Taurus sous ses couleurs et son nom. Mais la mode n’est déjà plus au cover-crop et tandis que les agriculteurs français et allemands investissent massivement dans les néodéchaumeurs, on détecte déjà un intérêt naissant pour les déchaumeurs à disques indépendants.

Premier Catros en 2003

Amazone sent le coup et le Catros voit le jour en 2003. Au fil des années, la gamme de Catros s’étoffe avec des versions portées et semi-portées de 2,5 m à 12 mètres de largeur de travail et se complète d’un modèle lourd à disques de 660 mm de diamètre, le Certos.

Mais les développements ne se limitent pas aux solutions à disques puisque dès 2001, Amazone introduit un déchaumeur rapide à dents dénommé Pegasus ainsi qu’un cultivateur lourd traîné, le Centaur.

Amazone développe ensuite la dent C-Mix qui va équiper le déchaumeur Cenius Super. Sur la base de la dent C-Mix, le Ceus entre dans la gamme en 2019. Équipé de deux rangées de disques à l’avant, cet appareil permet un travail superficiel tout en assurant un ameublissement en profondeur. Loin des appareils massifs produits à l’origine par BBG, le dernier né de la gamme est un appareil léger, le Cenio compact à trois rangées de dents.

Corinne Le Gall
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER