S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le tribunal de Paris donne raison à Tereos et condamne les agriculteurs

réservé aux abonnés

 -
Les agriculteurs ont été condamnés à donner 1 € chacun à Tereos et à 1 500 € d’amende avec sursis. (image d’illustration) © B. Caillez

Après la plainte de 8 huit agriculteurs contre Tereos dans l’affaire du sorbitol, Tereos avait porté plainte à son tour contre ses associés-coopérateurs, pour dénonciation calomnieuse. Le Tribunal correctionnel de Paris a rendu sa décision le 26 novembre 2020, et condamne les agriculteurs à une peine symbolique.

La coopérative sucrière Tereos avait saisi la justice en mars 2019 contre huit de ses associés-coopérateurs pour « dénonciation calomnieuse ». Ces derniers avaient déposé une plainte contre X quelques jours plus tôt auprès du parquet antiterroriste de Paris dans l’affaire du sorbitol provenant d’une usine de Tereos et retrouvé dans des bâtiments de Daech en Syrie. Cette information avait...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

La coopérative sucrière Tereos avait saisi la justice en mars 2019 contre huit de ses associés-coopérateurs pour « dénonciation calomnieuse ». Ces derniers avaient déposé une plainte contre X quelques jours plus tôt auprès du parquet antiterroriste de Paris dans l’affaire du sorbitol provenant d’une usine de Tereos et retrouvé dans des bâtiments de Daech en Syrie. Cette information avait déjà été révélée dans la presse quelques mois plus tôt.

Le 8 avril 2019, le parquet de Paris a classé sans suite la plainte des agriculteurs. Mais Tereos a maintenu la sienne. Le procès s’est déroulé le 13 octobre 2020 et le tribunal de Paris vient de donner raison à Tereos et de condamner les huit agriculteurs à verser chacun la somme symbolique de 1 € à la coopérative et à une amende de 1 500 euros avec sursis. « Aujourd’hui, la justice pénale rend à tous les coopérateurs de Tereos leur honneur, a indiqué Pierre-Olivier Sur, ancien bâtonnier de Paris, et Mathias Chichportich, avocats de Tereos, dans un communiqué. Tous avaient été sidérés de la gravité des accusations qui avaient été portées contre la coopérative. »

Une condamnation symbolique

« Les agriculteurs sont bien sûr déçus de ne pas avoir été acquittés, compte tenu de leur bonne foi dans cette affaire, souligne de son côté, Thibault Guillemin, avocat des huit agriculteurs. Mais la peine symbolique qui a été prononcée démontre que le tribunal a bien compris le contexte de tension entre direction et agriculteurs, dans lequel le procès s’est déroulé. Mes clients se réservent le droit de faire appel. »

Blandine Cailliez
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER