S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Morphologie : la présence des Jurassiens ne faiblit pas

réservé aux abonnés

 - -->
Obsalim JB. À l’instar d’autres champions en morphologie comme Noelcerneu ou Nolimit, Obsalim JB a pour lui de vrais atouts sur ses index fonctionnels ( 1,1/02/1) qui le propulsent à 160 d’Isu. © Martin Killewald

Jura-Bétail. Parmi les dix-sept élus de notre sélection, douze sont made in Jura, la même proportion que l’année dernière… Voyez-y une stratégie propre à Jura-Bétail.

Depuis l’an dernier, notre sélection morphologie révèle une part plus importante de taureaux proposés par Jura-Bétail qu’Umotest. Douze sur dix-sept au total en 2017, autant cette année. On peut y lire une stratégie assumée du Jura pour répondre à l’attente des éleveurs de sa zone historique… Mais aussi pour offrir hors zone autant de clés d’entrée dans les élevages.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Depuis l’an dernier, notre sélection morphologie révèle une part plus importante de taureaux proposés par Jura-Bétail qu’Umotest. Douze sur dix-sept au total en 2017, autant cette année. On peut y lire une stratégie assumée du Jura pour répondre à l’attente des éleveurs de sa zone historique… Mais aussi pour offrir hors zone autant de clés d’entrée dans les élevages.

Avec son 160 d’Isu, Obsalim JB ne passe pas inaperçu. Pourtant capé d’un 126 en morphologie, il ne fait pas mieux que son père Maximo JB, la référence raciale (avec Hélas JB) à 134 en synthèse. Mais Obsalim JB sera bien plus facile à utiliser avec son potentiel lait à 436 kg et tout aussi intéressant en taux (1,9/3). Il est de surcroît plus percutant dans ses index fonctionnels (1,1/0,2/1). Si Maximo JB échappe à notre filet, c’est qu’il pointe juste à 65 kg de lait.

Autre absent remarquable par son 131 en morphologie, 125 en corps (dont 119 en largeur de poitrine), 126 en mamelle et 113 en valeur bouchère, Oyonnax. Ce fils de Jiteuf JB/Ghana JB pointe à 140 d’Isu, mais 308 kg de lait qui l’exclut de notre tri.

À 150 d’Isu, 116 en morphologie avec un profil production associant lait (631 kg) et TP (1,3), Nomino JB offre aussi un trio d’index fonctionnels séduisant (0,6/0,2/1). Comme Obsalim, il pointe à 124 en pis, mais avec un profil plus complet (notamment en attache avant). Jura-Bétail en fait volontiers le meilleur en mamelle de son offre.

Deux pépites en mamelle à Umotest

Si Umotest n’a pas autant d’élus dans notre sélection, ceux qu’il propose sont de vraies pépites. À l’instar de Noelcerneu à 130 en synthèse morphologie, 112 en corps (dont 112 en largeur de poitrine) et un pis zéro défaut, top niveau à 136 en synthèse. Et il pointe à 156 d’Isu. À 146 d’Isu, Nolimit frôle aussi la perfection avec son 132 en morphologie, 111 en corps (108 en largeur de poitrine) et surtout un 137 record en mamelle. La barre haut placée à laquelle ces deux géniteurs mettent l’index mamelle est d’autant plus remarquable qu’il se couple d’une valeur bouchère neutre pour Noelcerneu, positive pour Nolimit. Chapeau bas.

Jeean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER