S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

L’heure du bilan pour les cultures d’été

réservé aux abonnés

 -
Le rendement du maïs grain chuterait de 4,8 q/ha en 2019 par rapport à 2018. © A. Massiot/reportage

Les cultures d’été, particulièrement touchées par les fortes chaleurs de la fin de juillet et du début d’août, voient dans l’ensemble leurs rendements reculer.

Selon les dernières estimations du ministère de l’Agriculture publiées le 8 octobre 2019, le rendement du maïs grain passerait de 89,2 q/ha en 2018 à 84,4 q/ha en 2019. La production, y compris semences, est estimée à 12,7 millions de tonnes (Mt) : +0,1 % sur un an et –10,6 % par rapport à la moyenne de 2014 à 2018. La production de maïs fourrage reculerait de 1,8 %, à 16,8 ...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Selon les dernières estimations du ministère de l’Agriculture publiées le 8 octobre 2019, le rendement du maïs grain passerait de 89,2 q/ha en 2018 à 84,4 q/ha en 2019. La production, y compris semences, est estimée à 12,7 millions de tonnes (Mt) : +0,1 % sur un an et –10,6 % par rapport à la moyenne de 2014 à 2018. La production de maïs fourrage reculerait de 1,8 %, à 16,8 Mt.

Baisse de rendements en tournesol

La production de tournesol serait en hausse de 4,9 % sur un an, mais en baisse de 4,3 % par rapport à la moyenne de 2014 à 2018. Elle est estimée à 1,3 Mt. Les surfaces augmenteraient de 52 000 ha, mais le rendement serait affecté par les conditions climatiques et reculerait à 21,5 q/ha.

La récolte de protéagineux augmenterait de 22 % sur un an et de 6,4 % par rapport à la moyenne de 2014 à 2018. Les surfaces augmenteraient de 8,3 %, et les rendements seraient en progression. La production de pois protéagineux serait en hausse de 21,7 % par rapport à 2018. En féveroles, elle augmenterait de 24,1 % sur un an.

Hausse de la production en pommes de terre

La production de betteraves est estimée en baisse de 7,5 %, à 36,9 Mt. Les surfaces seraient en recul de 35 000 ha, à 486 000 hectares et le rendement reculerait légèrement à 819 q/ha.

Celle des pommes de terre de consommation et de demi-saison devrait atteindre 6,4 Mt, en hausse de 7,3 % sur un an et de 9,8 % par rapport à la moyenne de 2014 à 2018. Le rendement moyen augmenterait de 1,1 t/ha mais resterait inférieur de 4,6 % au rendement moyen sur la période de 2014 à 2018 qui s’établit à 44,2 t/ha.

C.F.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER