S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Il s’envole à tout bout de champ

réservé aux abonnés

 - -->

Passionné d’aéronautisme, Dominique Amata construit son propre avion pendant le temps libre que lui laissait son exploitation céréalièredu Lauragais,dans le Sud-Ouest.

Quand Dominique Amat parle de ses virées en avion, il a les yeux qui brillent. L’agriculteur de Souilhe (Aude), aujourd’hui retraité, a attrapé le virus de l’aéronautique il y a cinquante ans, à l’âge de 17 ans. « Un ami de mon père, également céréalier, m’a proposé de monter avec lui dans son appareil. Ce vol a été un déclic. Là-haut, je me sens...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Quand Dominique Amat parle de ses virées en avion, il a les yeux qui brillent. L’agriculteur de Souilhe (Aude), aujourd’hui retraité, a attrapé le virus de l’aéronautique il y a cinquante ans, à l’âge de 17 ans. « Un ami de mon père, également céréalier, m’a proposé de monter avec lui dans son appareil. Ce vol a été un déclic. Là-haut, je me sens libre et les soucis du quotidien paraissent tout petits vus du ciel ! Je suis devenu accro. Dans la foulée, j’ai validé mon brevet de pilote. D’ailleurs, je savais manœuvrer un avion avant de conduire une voiture. »

Une piste d’atterrissage de 600 m

À 35 ans, il s’intéresse aux planeurs. Il pratique sa passion à l’aérodrome de la Montagne noire, dans l’Aude, mais cela ne lui suffit pas. « Je suis très manuel et j’ai toujours aimé fabriquer. » Se lancer dans la création de son propre appareil devient une évidence. De 2000 à 2008, l’homme passe ses hivers et le temps libre que lui offre son métier de céréalier dans sa serre de 400 m². Initialement destinée à la production de plants de melon, elle sert pour la construction d’un Midour, un remorqueur de planeurs. « Le plus difficile a été de trouver toutes les pièces et les matériaux pour monter une seule machine, car souvent les fabricants les vendent en gros. » Si l’agriculteur a suivi de près les plans du biplace pour assurer la sécurité des voyageurs, il s’est octroyé quelques libertés pour la conception du tableau de bord et la position des commandes.

Avant d’obtenir une autorisation de vol définitive, il faut naviguer 15 heures sous l’œil expert d’un contrôleur. « Lorsque je suis arrivé à l’aérodrome de Carcassonne pour tester mon remorqueur, les pompiers étaient en exercice. L’inspecteur a proposé que les camions se garent tout au long de la piste au cas où. Ce n’était pas très rassurant, mais tout s’est bien déroulé ! »

Avoir son propre jet, c’est bien, mais « décoller de chez soi, c’est mieux », estime-t-il. Une idée partagée par son fils, Philippe, pilote de ligne lui aussi passionné. « Nous avons étudié quelle parcelle proche de la ferme pourrait faire office de piste enherbée. Puis je l’ai laissé gérer les démarches. Je pensais que nous n’obtiendrions jamais les autorisations. » Finalement, la petite dizaine d’organismes à convaincre (mairie, préfecture, aviation civile, gendarmerie…) a validé le projet de cette piste privée de 600 mètres qui sert une fois par semaine.

Dominique a vendu son remorqueur Midour à son aéro-club et fait l’acquisition d’un biplace Fournier. Il part au gré des envies avec sa compagne, Claudine, se balader en France ou à l’étranger. « Un copain agriculteur vient parfois en avion chez moi, juste pour boire le café. » Rien de plus banal pour l’aviateur, dont le regard s’illumine à l’évocation de la prochaine escapade qui se fera peut-être au-dessus de la superbe chaîne des Pyrénées enneigée, à seulement 20 minutes de vol…

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER